La formation se digitalise : elle intègre de plus en plus les outils numériques.
Notre métier : vous permettre d'exercer votre métier avec aisance en les utilisant sereinement et effacement.

 


Des outils innovants

Toutes nos formations sont proposées en semi-présentiel ou à distance et utilisent une plateforme de formation en ligne : Le Campus Digital.
La formation peut se dérouler en semi-présentiel (1 jour par semaine en présentiel, les autres à distance). ou 100% à distance via notre plateforme de formation en ligne. Elle vous permet :

  • de disposer un cloud personnalisé sécurisé le temps de la formation,
  • d'accéder aux contenus de cours en ligne (vidéos, animations, cours écrits),
  • de participer aux webconférences en direct
  • de télécharger les webconférences passées
  • d'organiser votre travail grâce à l'agenda en ligne
  • de communiquer avec les formateurs et les autres stagiaires via les forums de discussion ou la messagerie interne
  • de participer à des activités de groupe (travail collaboratif, simulations professionnelles)
  • de déposer vos travaux pour correction,
  • de faire des quizz de révision,
  • de suivre votre progression grâce au module de suivi personnalisé,
  • et beaucoup d'autres activités pédagogiques en ligne (wiki, tchat, mail interne,...)

Vous pouvez accéder à la plateforme en ligne à tout moment, elle ne ferme jamais !

Pour les personnes à mobilité réduite ou concernées par le handicap, les séances en présentiel sont filmées et retransmises en direct sur la plateforme de formation Le Campus Digital. Les ressources prennent diverses formes : écrits, supports vidéos. La certification présentielle est faite sur un site accessible handicap. N'hésitez pas à nous contacter pour toute information complémentaire : 07 69 55 61 55.

 


Titres et diplômes certifiants

Les formations certifiantes France Orientation Conseil sont des titres professionnels du Ministère du travail et de l'emploi inscrites au Répertoire National des Certifications Professionnelles, finançables par le CPF et les fonds de la formation professionnelle.

Pour demander une inscription au titre professionnel de formateur pour adultes au titre du Compte Personnel de formation directement depuis l'application moncompteformation, suivez les liens suivants :

Pour le titre de formateur professionnel pour adultes 

Profil débutant (parcours 800h au moins) :

Profil reconversion (parcours de 600h) :

Profil formateur (parcours de 300 à 400h) :

Débouchés des titres professionnels en France

  • 71,1% des certifiés ont accédé à l’emploi dans les 6 mois suivant leur obtention du titre professionnel en France tous titres confondus
  • 74,4% des candidats obtiennent leur titre professionnel (tous titres confondus en France).

Accédez aux statistiques d'accès à l'emploi des titres professionnels en cliquant ici

Cette formation peut être financée via les fonds de la formation professionnelle
Arrêté de spécialité du 22 octobre 2003 (JO modificatif du 21 décembre 2017)

Métier

Par sa double expertise, pédagogique et technique, le formateur contribue au développement des compétences favorisant l'insertion sociale et professionnelle, l'accès à la qualification, la professionnalisation et l'accès ou le maintien dans l'emploi.

Afin de permettre l'adaptation aux évolutions techniques et professionnelles, le formateur analyse des demandes de formation d'origine et de nature variées. Il identifie les compétences à acquérir ou à développer et détermine les situations d'apprentissage et les modalités pédagogiques. Il organise la progression des apprentissages et définit les étapes clés des séquences. Il choisit, adapte ou crée les activités d'apprentissage et les ressources pédagogiques. Il anime les temps de formation en présence ou à distance et évalue les acquis des apprenants.

Le formateur actualise en permanence ses connaissances sur sa spécialité et sur la formation professionnelle. Il repère les évolutions professionnelles, pédagogiques, technologiques et réglementaires qui lui permettent d'adapter ses contenus aux besoins du secteur professionnel. Il intègre les apports et les effets des environnements numériques dans ses pratiques. Le formateur participe à la démarche qualité et veille au respect du cadre contractuel et financier de l'action de formation. Il s'assure du respect des règles d'hygiène et de sécurité et du respect de la législation sur la non-discrimination. Il inscrit ses actes professionnels dans une démarche de responsabilité sociale et environnementale.

Le formateur adapte l'action de formation à l'hétérogénéité des demandes. Il choisit, adapte ou crée les activités d'apprentissage et d'évaluation, les ressources pédagogiques favorisant l'individualisation des apprentissages et les outils de suivi. Le formateur accueille les personnes et identifie leurs acquis et leurs besoins.

En concertation avec l'apprenant, il construit le parcours individuel et en planifie les étapes clés. Il assure le suivi des parcours et co-construit avec les apprenants les éventuels ajustements. Le formateur repère les difficultés et sécurise les parcours. Il utilise des techniques de remédiation, accompagne l'apprenant dans son projet d'insertion professionnelle et mobilise les acteurs relais internes ou externes, en réponse aux besoins des apprenants. Le formateur analyse régulièrement sa pratique afin de la faire évoluer.

Le formateur est responsable de la préparation et de l'animation des actions de formation. Il peut être référent, sans fonction hiérarchique, sur un produit ou une action de formation, ou référent d'un ou de plusieurs apprenants. Il adopte une posture en adéquation avec les valeurs de son employeur et respecte l'éthique et la déontologie du métier.

Les apprenants sont les interlocuteurs principaux du formateur. Il travaille en équipe et entretient des relations avec l'environnement professionnel et institutionnel local.

Le formateur intervient dans les locaux des organismes de formation, dans ceux de l'employeur, dans des locaux extérieurs dédiés à l'action de formation, ou à distance. Il s'appuie sur les technologies numériques pour concevoir les contenus, animer les formations et accompagner les apprenants. Les conditions d'exercice, très diversifiées, dépendent étroitement des types de structures et des organisations du travail. Le formateur peut être salarié, salarié occasionnel ou travailleur indépendant.

Suite de parcours et débouchés

Les formateurs peuvent évoluer vers des postes de coordination pédagogique ou de responsabilité de dispositifs de formations complets.
Ils peuvent continuer à se former en suivant des modules professionnalisants et des formations-outils.

Public

Toute personne disposant d’une expérience professionnelle dans un domaine spécifique désireuse de se reconvertir dans l’intervention en formation.

Pré-requis

Afin de suivre au mieux l’action de formation susvisée et obtenir la ou les qualifications auxquelles elle prépare, le client est informé qu’il est nécessaire de posséder, avant l’entrée en formation, le niveau de connaissance(s) suivant :

  • Diplôme de niveau IV (bac) ou équivalent avec une expérience professionnelle quel que soit le secteur,
  • Ou expérience professionnelle quel que soit le secteur et présentation d'un projet professionnel dans la formation et réussite aux tests d'entrée
  • En communication orale et écrite : maîtrise du français (expression et compréhension).
  • En bureautique : utiliser un traitement de texte et réaliser une recherche internet.

Objectifs pédagogiques

A la fin de cette formation, le stagiaire sera capable de préparer et animer des actions de formation collectives en intégrant des environnements numériques et de construire des parcours individualisés et accompagner les apprenants.

Durée et dates

  • Durée
    • 300 à 450h (parcours allégé)
    • 600h (parcours normal)
    • 800h (parcours renforcé)
  • Les entrées sont permanentes.
  • Les sessions de validation ont lieu 4 fois par an :
    • Novembre
    • Février
    • Mai
    • Juillet

Programme

CCP 1 -  Préparer et animer des actions de formation collectives en intégrant des environnements numériques

Module 1. Construire une action de formation
  • Se situer vis à vis de la profession de formateur
  • Savoir communiquer
  • Analyse des évolutions du contexte de la formation professionnelle continue
  • Exercer une veille ‒ veille concernant les modalités et conditions d'apprentissage
  • Analyse d’une demande de formation construction d’un dispositif
Module 2. Préparer et animer des situations d'apprentissage
  • Élaboration du scénario pédagogique d'une séance
  • Identifier les différentes méthodes pédagogiques
  • Appliquer les techniques d'animation
  • Gérer la dynamique de groupe

CCP 2 - Construire des parcours individualisés et accompagner les apprenants

Module 3. Concevoir l'ingénierie et les outils d'individualisation des parcours en utilisant les technologies numériques, accueillir les apprenants en formation et co-construire leurs parcours
  • L’individualisation
  • Les différents outils numériques
Module 4. Former et accompagner les apprenants dans des parcours individualisés.
  • La posture d’accompagnement
  • Mobilisation d’un réseau pour l’insertion professionnelle
  • Modalités de formation

Lieu

La formation présentielle a lieu à Hyères un jour par semaine (hors périodes de stages).

Modalités de formation

La formation peut se dérouler en semi-présentiel (1 jour par semaine en présentiel, les autres à distance). ou 100% à distance via notre plateforme de formation en ligne. Elle vous permet :

  • d'accéder aux contenus de cours en ligne (vidéos, animations, cours écrits),
  • de participer aux webconférences en direct
  • de télécharger les webconférences passées
  • d'organiser votre travail grâce à l'agenda en ligne
  • de communiquer avec les formateurs et les autres stagiaires via les forums de discussion
  • de participer à des activités de groupe (travail collaboratif, simulations professionnelles)
  • de déposer vos travaux pour correction,
  • de faire des quizz de révision,
  • de suivre votre progression grâce au module de suivi personnalisé,
  • et beaucoup d'autres activités pédagogiques en ligne (wiki, tchat, mail interne, cloud personnalisé inclus...)

Vous pouvez accéder à la plateforme en ligne à tout moment, elle ne ferme jamais !

Rythme

La progression pédagogique prévoit, pour chaque module, 4 phases :

  • La phase de découverte, en face à face, pendant laquelle le formateur présente les notions à acquérir et désigne les éléments de cours à travailler,
  • La phase d’apprentissage, pendant laquelle chaque participant travaille ses cours,
  • La phase d’entraînement, pendant laquelle le formateur fait travailler les participants sur des études de cas, des travaux pratiques, des mises en situation professionnelles en groupe ou individuellement,
  • La phase de validation, pendant laquelle les participants rédigent les mémoires et rapports présentés au jury lors de la certification, puis la certification elle-même,

Avant chaque cours, les participants doivent avoir lu et travaillé les cours, ressources et exercices fournis par le formateur pendant son cours et via la plateforme numérique de ressources.

Documents remis aux participants

Chaque participant reçoit les documents et informations suivants :

  • Le planning de la formation papier et par voie numérique,
  • Un livret de formation dans lequel est notée chaque évaluation, les compétences visées, ses modalités et ses résultats,
  • La convention de formation professionnelle (article L920-1 du code du travail)
  • Un plan individuel de formation indiquant
    • L’intitulé de la formation
    • L’intitulé du titre ou diplôme préparé
    • Les objectifs de la formation
    • Le niveau requis, les diplômes nécessaires, les connaissances et l’expérience demandées pour l’entrée en formation
    • La durée et les modalités de formation
    • Les modalités d’évaluation et de validation
    • Le ou les métiers, les compétences visés par la formation

Modalités de validation

Pour un candidat issu d’un parcours continu de formation

A l’issue d’un parcours continu de formation correspondant au titre visé, le candidat est évalué par un jury composé de professionnels, sur la base des éléments suivants :

  • une mise en situation professionnelle ou une présentation d’un projet réalisé en amont de la session, complétée par un entretien technique,
  • les résultats des évaluations passées en cours de formation ;
  • un dossier professionnel dans lequel le candidat a consigné les preuves de sa pratique professionnelle, complété d’annexes,
  • un entretien final avec le jury.

Pour un candidat à la VAE

Le candidat constitue un dossier de demande de validation des acquis de son expérience professionnelle justifiant, en tant que salarié ou bénévole, d’une expérience professionnelle d’un an en rapport avec le titre visé.

Il reçoit, de l’unité départementale de la Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l'Emploi (DIRECCTE), une notification de recevabilité lui permettant de s’inscrire à une session titre.

Lors de cette session, le candidat est évalué par un jury de professionnels, sur la base des éléments suivants :

  • une mise en situation professionnelle ou une présentation d’un projet réalisé en amont de la session, complétée par un entretien technique,
  • un dossier professionnel dans lequel le candidat a consigné les preuves de sa pratique professionnelle, complété d’annexes,
  • un entretien final avec le jury.

Pour ces deux catégories de candidats (formation et VAE), le jury, au vu des éléments spécifiques à chaque parcours, décide ou non de l’attribution du titre. En cas de non obtention du titre, le jury peut attribuer un ou plusieurs certificat(s) de compétences professionnelles (CCP) composant le titre. Le candidat peut se présenter aux CCP manquants dans la limite de la durée de validité du titre.

Afin d’attribuer le titre, un entretien final se déroule en fin de session du dernier CCP, et au vu du livret de certification.

Pour un candidat ayant réussi partiellement le titre (formation ou VAE)

Le candidat issu d’un parcours composé de différentes périodes de formation ou ayant réussi partiellement le titre peut obtenir le titre par capitalisation des CCP constitutifs du titre.

Pour l’obtention de chaque CCP, le candidat est évalué par un jury composé de professionnels. L’évaluation est réalisée sur la base des éléments suivants :

  • o une mise en situation professionnelle ou une présentation d’un projet réalisé en amont de la session, complétée par un entretien technique,
  • les résultats des évaluations passées en cours de formation pour les seuls candidats issus d’un parcours de formation ;
  • un dossier professionnel dans lequel le candidat a consigné les preuves de sa pratique professionnelle, complété d’annexes

Afin d’attribuer le titre, un entretien final se déroule en fin de session du dernier CCP, et au vu du livret de certification.

Documents de validation

A l’issue de la formation, une attestation de présence et une attestation de compétences seront délivrées au client.

  • Un parchemin est attribué au candidat ayant obtenu le titre complet.
  • Un livret de certification est remis au candidat en réussite partielle.

Ces deux documents sont délivrés par le représentant territorial compétent du ministère du Travail.

Cette formation peut être financée via les fonds de la formation professionnelle

Arrêté de spécialité du 22 octobre 2003 (JO modificatif du 21 décembre 2017)

Métier

Inspiré des techniques de hacking et de co-design, France Orientation Conseil s'appuie sur le travail d'un cabinet de consulting en management afin de proposer une méthode simple, dynamique et efficace dans l'animation de formations d'entreprise. Basée sur le travail collaboratif des équipes et la pédagogie active par des méthodes ludiques, cette approche vise à booster la créativité, résoudre les problèmes, développer une stratégie ou un produit en adoptant une posture agile. La facilitation managériale est aujourd'hui très recherchée par les dirigeants en raison de son efficacité et de son pragmatisme.

Par sa double expertise, pédagogique et technique, le formateur contribue au développement des compétences favorisant l'insertion sociale et professionnelle, l'accès à la qualification, la professionnalisation et l'accès ou le maintien dans l'emploi.

Afin de permettre l'adaptation aux évolutions techniques et professionnelles, le formateur analyse des demandes de formation d'origine et de nature variées. Il identifie les compétences à acquérir ou à développer et détermine les situations d'apprentissage et les modalités pédagogiques. Il organise la progression des apprentissages et définit les étapes clés des séquences. Il choisit, adapte ou crée les activités d'apprentissage et les ressources pédagogiques. Il anime les temps de formation en présence ou à distance et évalue les acquis des apprenants.

Le formateur actualise en permanence ses connaissances sur sa spécialité et sur la formation professionnelle. Il repère les évolutions professionnelles, pédagogiques, technologiques et réglementaires qui lui permettent d'adapter ses contenus aux besoins du secteur professionnel. Il intègre les apports et les effets des environnements numériques dans ses pratiques. Le formateur participe à la démarche qualité et veille au respect du cadre contractuel et financier de l'action de formation. Il s'assure du respect des règles d'hygiène et de sécurité et du respect de la législation sur la non-discrimination. Il inscrit ses actes professionnels dans une démarche de responsabilité sociale et environnementale.

Le formateur adapte l'action de formation à l'hétérogénéité des demandes. Il choisit, adapte ou crée les activités d'apprentissage et d'évaluation, les ressources pédagogiques favorisant l'individualisation des apprentissages et les outils de suivi. Le formateur accueille les personnes et identifie leurs acquis et leurs besoins.

En concertation avec l'apprenant, il construit le parcours individuel et en planifie les étapes clés. Il assure le suivi des parcours et co-construit avec les apprenants les éventuels ajustements. Le formateur repère les difficultés et sécurise les parcours. Il utilise des techniques de remédiation, accompagne l'apprenant dans son projet d'insertion professionnelle et mobilise les acteurs relais internes ou externes, en réponse aux besoins des apprenants. Le formateur analyse régulièrement sa pratique afin de la faire évoluer.

Le formateur est responsable de la préparation et de l'animation des actions de formation. Il peut être référent, sans fonction hiérarchique, sur un produit ou une action de formation, ou référent d'un ou de plusieurs apprenants. Il adopte une posture en adéquation avec les valeurs de son employeur et respecte l'éthique et la déontologie du métier.

Les apprenants sont les interlocuteurs principaux du formateur. Il travaille en équipe et entretient des relations avec l'environnement professionnel et institutionnel local.

Le formateur intervient dans les locaux des organismes de formation, dans ceux de l'employeur, dans des locaux extérieurs dédiés à l'action de formation, ou à distance. Il s'appuie sur les technologies numériques pour concevoir les contenus, animer les formations et accompagner les apprenants. Les conditions d'exercice, très diversifiées, dépendent étroitement des types de structures et des organisations du travail. Le formateur peut être salarié, salarié occasionnel ou travailleur indépendant.

Suite de parcours et débouchés

Les formateurs peuvent évoluer vers des postes de coordination pédagogique ou de responsabilité de dispositifs de formations complets.
Ils peuvent continuer à se former en suivant des modules professionnalisants et des formations-outils.

Public

Toute personne disposant d’une expérience professionnelle dans un domaine spécifique désireuse de se reconvertir dans l’intervention en formation.

Pré-requis

Afin de suivre au mieux l’action de formation susvisée et obtenir la ou les qualifications auxquelles elle prépare, le client est informé qu’il est nécessaire de posséder, avant l’entrée en formation, le niveau de connaissance(s) suivant :

  • Diplôme de niveau IV (bac) ou équivalent avec une expérience professionnelle quel que soit le secteur,
  • Ou expérience professionnelle quel que soit le secteur et présentation d'un projet professionnel dans la formation et réussite aux tests d'entrée
  • En communication orale et écrite : maîtrise du français (expression et compréhension).
  • En bureautique : utiliser un traitement de texte et réaliser une recherche internet.

Objectifs pédagogiques

A la fin de cette formation, le stagiaire sera capable de préparer et animer des actions de formation collectives en intégrant des environnements numériques et de construire des parcours individualisés et accompagner les apprenants.

Durée et dates

  • Durée
    • 300 à 450h (parcours allégé)
    • 600h (parcours normal)
    • 800h (parcours renforcé)
  • Les entrées sont permanentes.
  • Les sessions de validation ont lieu 4 fois par an :
    • Novembre
    • Février
    • Mai
    • Juillet

Programme

CCP 1 -  Préparer et animer des actions de formation collectives en intégrant des environnements numériques

Module 1. Construire une action de formation
  • Se situer vis à vis de la profession de formateur
  • Savoir communiquer
  • Analyse des évolutions du contexte de la formation professionnelle continue
  • Exercer une veille ‒ veille concernant les modalités et conditions d'apprentissage
  • Analyse d’une demande de formation construction d’un dispositif
Module 2. Préparer et animer des situations d'apprentissage
  • Élaboration du scénario pédagogique d'une séance
  • Identifier les différentes méthodes pédagogiques
  • Appliquer les techniques d'animation
  • Gérer la dynamique de groupe

CCP 2 - Construire des parcours individualisés et accompagner les apprenants

Module 3. Concevoir l'ingénierie et les outils d'individualisation des parcours en utilisant les technologies numériques, accueillir les apprenants en formation et co-construire leurs parcours
  • L’individualisation
  • Les différents outils numériques
Module 4. Former et accompagner les apprenants dans des parcours individualisés.
  • La posture d’accompagnement
  • Mobilisation d’un réseau pour l’insertion professionnelle
  • Modalités de formation

Option Hacking managérial

Module 5a - Le métier de formateur consultant en management
  • La posture du facilitateur
  • Publics et spécificités du métier de facilitateur
  • Le matériel et les conditions d'organisation
Module 5b - La méthode du hacking
  • Techniques d'animation
  • Techniques de prototypage
  • Le design thinking

Lieu

La formation présentielle a lieu à Hyères un jour par semaine (hors périodes de stages).

Modalités de formation

La formation peut se dérouler en semi-présentiel (1 jour par semaine en présentiel, les autres à distance). ou 100% à distance via notre plateforme de formation en ligne. Elle vous permet :

  • d'accéder aux contenus de cours en ligne (vidéos, animations, cours écrits),
  • de participer aux webconférences en direct
  • de télécharger les webconférences passées
  • d'organiser votre travail grâce à l'agenda en ligne
  • de communiquer avec les formateurs et les autres stagiaires via les forums de discussion
  • de participer à des activités de groupe (travail collaboratif, simulations professionnelles)
  • de déposer vos travaux pour correction,
  • de faire des quizz de révision,
  • de suivre votre progression grâce au module de suivi personnalisé,
  • et beaucoup d'autres activités pédagogiques en ligne (wiki, tchat, mail interne, cloud personnalisé inclus...)

Vous pouvez accéder à la plateforme en ligne à tout moment, elle ne ferme jamais !

Rythme

La progression pédagogique prévoit, pour chaque module, 4 phases :

  • La phase de découverte, en face à face, pendant laquelle le formateur présente les notions à acquérir et désigne les éléments de cours à travailler,
  • La phase d’apprentissage, pendant laquelle chaque participant travaille ses cours,
  • La phase d’entraînement, pendant laquelle le formateur fait travailler les participants sur des études de cas, des travaux pratiques, des mises en situation professionnelles en groupe ou individuellement,
  • La phase de validation, pendant laquelle les participants rédigent les mémoires et rapports présentés au jury lors de la certification, puis la certification elle-même,

Avant chaque cours, les participants doivent avoir lu et travaillé les cours, ressources et exercices fournis par le formateur pendant son cours et via la plateforme numérique de ressources.

Documents remis aux participants

Chaque participant reçoit les documents et informations suivants :

  • Le planning de la formation papier et par voie numérique,
  • Un livret de formation dans lequel est notée chaque évaluation, les compétences visées, ses modalités et ses résultats,
  • La convention de formation professionnelle (article L920-1 du code du travail)
  • Un plan individuel de formation indiquant
    • L’intitulé de la formation
    • L’intitulé du titre ou diplôme préparé
    • Les objectifs de la formation
    • Le niveau requis, les diplômes nécessaires, les connaissances et l’expérience demandées pour l’entrée en formation
    • La durée et les modalités de formation
    • Les modalités d’évaluation et de validation
    • Le ou les métiers, les compétences visés par la formation

Modalités de validation

Pour un candidat issu d’un parcours continu de formation

A l’issue d’un parcours continu de formation correspondant au titre visé, le candidat est évalué par un jury composé de professionnels, sur la base des éléments suivants :

  • une mise en situation professionnelle ou une présentation d’un projet réalisé en amont de la session, complétée par un entretien technique,
  • les résultats des évaluations passées en cours de formation ;
  • un dossier professionnel dans lequel le candidat a consigné les preuves de sa pratique professionnelle, complété d’annexes,
  • un entretien final avec le jury.

Pour un candidat à la VAE

Le candidat constitue un dossier de demande de validation des acquis de son expérience professionnelle justifiant, en tant que salarié ou bénévole, d’une expérience professionnelle d’un an en rapport avec le titre visé.

Il reçoit, de l’unité départementale de la Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l'Emploi (DIRECCTE), une notification de recevabilité lui permettant de s’inscrire à une session titre.

Lors de cette session, le candidat est évalué par un jury de professionnels, sur la base des éléments suivants :

  • une mise en situation professionnelle ou une présentation d’un projet réalisé en amont de la session, complétée par un entretien technique,
  • un dossier professionnel dans lequel le candidat a consigné les preuves de sa pratique professionnelle, complété d’annexes,
  • un entretien final avec le jury.

Pour ces deux catégories de candidats (formation et VAE), le jury, au vu des éléments spécifiques à chaque parcours, décide ou non de l’attribution du titre. En cas de non obtention du titre, le jury peut attribuer un ou plusieurs certificat(s) de compétences professionnelles (CCP) composant le titre. Le candidat peut se présenter aux CCP manquants dans la limite de la durée de validité du titre.

Afin d’attribuer le titre, un entretien final se déroule en fin de session du dernier CCP, et au vu du livret de certification.

Pour un candidat ayant réussi partiellement le titre (formation ou VAE)

Le candidat issu d’un parcours composé de différentes périodes de formation ou ayant réussi partiellement le titre peut obtenir le titre par capitalisation des CCP constitutifs du titre.

Pour l’obtention de chaque CCP, le candidat est évalué par un jury composé de professionnels. L’évaluation est réalisée sur la base des éléments suivants :

  • o une mise en situation professionnelle ou une présentation d’un projet réalisé en amont de la session, complétée par un entretien technique,
  • les résultats des évaluations passées en cours de formation pour les seuls candidats issus d’un parcours de formation ;
  • un dossier professionnel dans lequel le candidat a consigné les preuves de sa pratique professionnelle, complété d’annexes

Afin d’attribuer le titre, un entretien final se déroule en fin de session du dernier CCP, et au vu du livret de certification.

Documents de validation

A l’issue de la formation, une attestation de présence et une attestation de compétences seront délivrées au client.

  • Un parchemin est attribué au candidat ayant obtenu le titre complet.
  • Un livret de certification est remis au candidat en réussite partielle.

Ces deux documents sont délivrés par le représentant territorial compétent du ministère du Travail.

Cette formation peut être financée via les fonds de la formation professionnelle

Arrêté de spécialité du 22 octobre 2003 (JO modificatif du 21 décembre 2017)

Métier

En partenariat avec AP2C, cabinet d'experts comptables et centre de formation en comptabilité, France Orientation Conseil propose aux formateurs d'adultes de se spécialiser dans le métier de formateur en comptabilité. La technicité de la comptabilité exige un savoir-faire pédagogique particulier. Etre comptable ne signifie pas forcément savoir transmettre ses compétences : grâce à cette spécialité, le formateur abordera des techniques d'animation vivantes et efficaces.

Par sa double expertise, pédagogique et technique, le formateur contribue au développement des compétences favorisant l'insertion sociale et professionnelle, l'accès à la qualification, la professionnalisation et l'accès ou le maintien dans l'emploi.

Afin de permettre l'adaptation aux évolutions techniques et professionnelles, le formateur analyse des demandes de formation d'origine et de nature variées. Il identifie les compétences à acquérir ou à développer et détermine les situations d'apprentissage et les modalités pédagogiques. Il organise la progression des apprentissages et définit les étapes clés des séquences. Il choisit, adapte ou crée les activités d'apprentissage et les ressources pédagogiques. Il anime les temps de formation en présence ou à distance et évalue les acquis des apprenants.

Le formateur actualise en permanence ses connaissances sur sa spécialité et sur la formation professionnelle. Il repère les évolutions professionnelles, pédagogiques, technologiques et réglementaires qui lui permettent d'adapter ses contenus aux besoins du secteur professionnel. Il intègre les apports et les effets des environnements numériques dans ses pratiques. Le formateur participe à la démarche qualité et veille au respect du cadre contractuel et financier de l'action de formation. Il s'assure du respect des règles d'hygiène et de sécurité et du respect de la législation sur la non-discrimination. Il inscrit ses actes professionnels dans une démarche de responsabilité sociale et environnementale.

Le formateur adapte l'action de formation à l'hétérogénéité des demandes. Il choisit, adapte ou crée les activités d'apprentissage et d'évaluation, les ressources pédagogiques favorisant l'individualisation des apprentissages et les outils de suivi. Le formateur accueille les personnes et identifie leurs acquis et leurs besoins.

En concertation avec l'apprenant, il construit le parcours individuel et en planifie les étapes clés. Il assure le suivi des parcours et co-construit avec les apprenants les éventuels ajustements. Le formateur repère les difficultés et sécurise les parcours. Il utilise des techniques de remédiation, accompagne l'apprenant dans son projet d'insertion professionnelle et mobilise les acteurs relais internes ou externes, en réponse aux besoins des apprenants. Le formateur analyse régulièrement sa pratique afin de la faire évoluer.

Le formateur est responsable de la préparation et de l'animation des actions de formation. Il peut être référent, sans fonction hiérarchique, sur un produit ou une action de formation, ou référent d'un ou de plusieurs apprenants. Il adopte une posture en adéquation avec les valeurs de son employeur et respecte l'éthique et la déontologie du métier.

Les apprenants sont les interlocuteurs principaux du formateur. Il travaille en équipe et entretient des relations avec l'environnement professionnel et institutionnel local.

Le formateur intervient dans les locaux des organismes de formation, dans ceux de l'employeur, dans des locaux extérieurs dédiés à l'action de formation, ou à distance. Il s'appuie sur les technologies numériques pour concevoir les contenus, animer les formations et accompagner les apprenants. Les conditions d'exercice, très diversifiées, dépendent étroitement des types de structures et des organisations du travail. Le formateur peut être salarié, salarié occasionnel ou travailleur indépendant.

Suite de parcours et débouchés

Les formateurs peuvent évoluer vers des postes de coordination pédagogique ou de responsabilité de dispositifs de formations complets.
Ils peuvent continuer à se former en suivant des modules professionnalisants et des formations-outils.

Public

Toute personne disposant d’une expérience professionnelle dans un domaine spécifique désireuse de se reconvertir dans l’intervention en formation.

Pré-requis

Afin de suivre au mieux l’action de formation susvisée et obtenir la ou les qualifications auxquelles elle prépare, le client est informé qu’il est nécessaire de posséder, avant l’entrée en formation, le niveau de connaissance(s) suivant :

  • Diplôme de niveau IV (bac) ou équivalent avec une expérience professionnelle quel que soit le secteur,
  • Ou expérience professionnelle quel que soit le secteur et présentation d'un projet professionnel dans la formation et réussite aux tests d'entrée
  • En communication orale et écrite : maîtrise du français (expression et compréhension).
  • En bureautique : utiliser un traitement de texte et réaliser une recherche internet.

Objectifs pédagogiques

A la fin de cette formation, le stagiaire sera capable de préparer et animer des actions de formation collectives en intégrant des environnements numériques et de construire des parcours individualisés et accompagner les apprenants.

Durée et dates

  • Durée
    • 300 à 450h (parcours allégé)
    • 600h (parcours normal)
    • 800h (parcours renforcé)
  • Les entrées sont permanentes.
  • Les sessions de validation ont lieu 4 fois par an :
    • Novembre
    • Février
    • Mai
    • Juillet

Programme

CCP 1 -  Préparer et animer des actions de formation collectives en intégrant des environnements numériques

Module 1. Construire une action de formation
  • Se situer vis à vis de la profession de formateur
  • Savoir communiquer
  • Analyse des évolutions du contexte de la formation professionnelle continue
  • Exercer une veille ‒ veille concernant les modalités et conditions d'apprentissage
  • Analyse d’une demande de formation construction d’un dispositif
Module 2. Préparer et animer des situations d'apprentissage
  • Élaboration du scénario pédagogique d'une séance
  • Identifier les différentes méthodes pédagogiques
  • Appliquer les techniques d'animation
  • Gérer la dynamique de groupe

CCP 2 - Construire des parcours individualisés et accompagner les apprenants

Module 3. Concevoir l'ingénierie et les outils d'individualisation des parcours en utilisant les technologies numériques, accueillir les apprenants en formation et co-construire leurs parcours
  • L’individualisation
  • Les différents outils numériques
Module 4. Former et accompagner les apprenants dans des parcours individualisés.
  • La posture d’accompagnement
  • Mobilisation d’un réseau pour l’insertion professionnelle
  • Modalités de formation

Option comptabilité

Module 5a - Le métier de formateur en comptabilité
  • Spécificités du secteur et réseaux professionnels
  • Posture et publics
Module 5b - Techniques d'intervention en comptabilité
  • Les programmes de comptabilité en formation
  • Les techniques d'animation en formation comptable

Lieu

La formation présentielle a lieu à Hyères un jour par semaine (hors périodes de stages).

Modalités de formation

La formation peut se dérouler en semi-présentiel (1 jour par semaine en présentiel, les autres à distance). ou 100% à distance via notre plateforme de formation en ligne. Elle vous permet :

  • d'accéder aux contenus de cours en ligne (vidéos, animations, cours écrits),
  • de participer aux webconférences en direct
  • de télécharger les webconférences passées
  • d'organiser votre travail grâce à l'agenda en ligne
  • de communiquer avec les formateurs et les autres stagiaires via les forums de discussion
  • de participer à des activités de groupe (travail collaboratif, simulations professionnelles)
  • de déposer vos travaux pour correction,
  • de faire des quizz de révision,
  • de suivre votre progression grâce au module de suivi personnalisé,
  • et beaucoup d'autres activités pédagogiques en ligne (wiki, tchat, mail interne, cloud personnalisé inclus...)

Vous pouvez accéder à la plateforme en ligne à tout moment, elle ne ferme jamais !

Rythme

La progression pédagogique prévoit, pour chaque module, 4 phases :

  • La phase de découverte, en face à face, pendant laquelle le formateur présente les notions à acquérir et désigne les éléments de cours à travailler,
  • La phase d’apprentissage, pendant laquelle chaque participant travaille ses cours,
  • La phase d’entraînement, pendant laquelle le formateur fait travailler les participants sur des études de cas, des travaux pratiques, des mises en situation professionnelles en groupe ou individuellement,
  • La phase de validation, pendant laquelle les participants rédigent les mémoires et rapports présentés au jury lors de la certification, puis la certification elle-même,

Avant chaque cours, les participants doivent avoir lu et travaillé les cours, ressources et exercices fournis par le formateur pendant son cours et via la plateforme numérique de ressources.

Documents remis aux participants

Chaque participant reçoit les documents et informations suivants :

  • Le planning de la formation papier et par voie numérique,
  • Un livret de formation dans lequel est notée chaque évaluation, les compétences visées, ses modalités et ses résultats,
  • La convention de formation professionnelle (article L920-1 du code du travail)
  • Un plan individuel de formation indiquant
    • L’intitulé de la formation
    • L’intitulé du titre ou diplôme préparé
    • Les objectifs de la formation
    • Le niveau requis, les diplômes nécessaires, les connaissances et l’expérience demandées pour l’entrée en formation
    • La durée et les modalités de formation
    • Les modalités d’évaluation et de validation
    • Le ou les métiers, les compétences visés par la formation

Modalités de validation

Pour un candidat issu d’un parcours continu de formation

A l’issue d’un parcours continu de formation correspondant au titre visé, le candidat est évalué par un jury composé de professionnels, sur la base des éléments suivants :

  • une mise en situation professionnelle ou une présentation d’un projet réalisé en amont de la session, complétée par un entretien technique,
  • les résultats des évaluations passées en cours de formation ;
  • un dossier professionnel dans lequel le candidat a consigné les preuves de sa pratique professionnelle, complété d’annexes,
  • un entretien final avec le jury.

Pour un candidat à la VAE

Le candidat constitue un dossier de demande de validation des acquis de son expérience professionnelle justifiant, en tant que salarié ou bénévole, d’une expérience professionnelle d’un an en rapport avec le titre visé.

Il reçoit, de l’unité départementale de la Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l'Emploi (DIRECCTE), une notification de recevabilité lui permettant de s’inscrire à une session titre.

Lors de cette session, le candidat est évalué par un jury de professionnels, sur la base des éléments suivants :

  • une mise en situation professionnelle ou une présentation d’un projet réalisé en amont de la session, complétée par un entretien technique,
  • un dossier professionnel dans lequel le candidat a consigné les preuves de sa pratique professionnelle, complété d’annexes,
  • un entretien final avec le jury.

Pour ces deux catégories de candidats (formation et VAE), le jury, au vu des éléments spécifiques à chaque parcours, décide ou non de l’attribution du titre. En cas de non obtention du titre, le jury peut attribuer un ou plusieurs certificat(s) de compétences professionnelles (CCP) composant le titre. Le candidat peut se présenter aux CCP manquants dans la limite de la durée de validité du titre.

Afin d’attribuer le titre, un entretien final se déroule en fin de session du dernier CCP, et au vu du livret de certification.

Pour un candidat ayant réussi partiellement le titre (formation ou VAE)

Le candidat issu d’un parcours composé de différentes périodes de formation ou ayant réussi partiellement le titre peut obtenir le titre par capitalisation des CCP constitutifs du titre.

Pour l’obtention de chaque CCP, le candidat est évalué par un jury composé de professionnels. L’évaluation est réalisée sur la base des éléments suivants :

  • o une mise en situation professionnelle ou une présentation d’un projet réalisé en amont de la session, complétée par un entretien technique,
  • les résultats des évaluations passées en cours de formation pour les seuls candidats issus d’un parcours de formation ;
  • un dossier professionnel dans lequel le candidat a consigné les preuves de sa pratique professionnelle, complété d’annexes

Afin d’attribuer le titre, un entretien final se déroule en fin de session du dernier CCP, et au vu du livret de certification.

Documents de validation

A l’issue de la formation, une attestation de présence et une attestation de compétences seront délivrées au client.

  • Un parchemin est attribué au candidat ayant obtenu le titre complet.
  • Un livret de certification est remis au candidat en réussite partielle.

Ces deux documents sont délivrés par le représentant territorial compétent du ministère du Travail.

Cette formation peut être financée via les fonds de la formation professionnelle

Arrêté de spécialité du 22 octobre 2003 (JO modificatif du 21 décembre 2017)

Métier

En partenariat avec Croissance Mix, cabinet de consulting et formation en commerce, France Orientation Conseil propose aux futurs formateurs en commerce d'aborder les techniques d'animation et les spécificités du métier. Jeux de rôle, posture, évaluations : vous saurez comment former les futurs commerciaux de vos clients.

Par sa double expertise, pédagogique et technique, le formateur contribue au développement des compétences favorisant l'insertion sociale et professionnelle, l'accès à la qualification, la professionnalisation et l'accès ou le maintien dans l'emploi.

Afin de permettre l'adaptation aux évolutions techniques et professionnelles, le formateur analyse des demandes de formation d'origine et de nature variées. Il identifie les compétences à acquérir ou à développer et détermine les situations d'apprentissage et les modalités pédagogiques. Il organise la progression des apprentissages et définit les étapes clés des séquences. Il choisit, adapte ou crée les activités d'apprentissage et les ressources pédagogiques. Il anime les temps de formation en présence ou à distance et évalue les acquis des apprenants.

Le formateur actualise en permanence ses connaissances sur sa spécialité et sur la formation professionnelle. Il repère les évolutions professionnelles, pédagogiques, technologiques et réglementaires qui lui permettent d'adapter ses contenus aux besoins du secteur professionnel. Il intègre les apports et les effets des environnements numériques dans ses pratiques. Le formateur participe à la démarche qualité et veille au respect du cadre contractuel et financier de l'action de formation. Il s'assure du respect des règles d'hygiène et de sécurité et du respect de la législation sur la non-discrimination. Il inscrit ses actes professionnels dans une démarche de responsabilité sociale et environnementale.

Le formateur adapte l'action de formation à l'hétérogénéité des demandes. Il choisit, adapte ou crée les activités d'apprentissage et d'évaluation, les ressources pédagogiques favorisant l'individualisation des apprentissages et les outils de suivi. Le formateur accueille les personnes et identifie leurs acquis et leurs besoins.

En concertation avec l'apprenant, il construit le parcours individuel et en planifie les étapes clés. Il assure le suivi des parcours et co-construit avec les apprenants les éventuels ajustements. Le formateur repère les difficultés et sécurise les parcours. Il utilise des techniques de remédiation, accompagne l'apprenant dans son projet d'insertion professionnelle et mobilise les acteurs relais internes ou externes, en réponse aux besoins des apprenants. Le formateur analyse régulièrement sa pratique afin de la faire évoluer.

Le formateur est responsable de la préparation et de l'animation des actions de formation. Il peut être référent, sans fonction hiérarchique, sur un produit ou une action de formation, ou référent d'un ou de plusieurs apprenants. Il adopte une posture en adéquation avec les valeurs de son employeur et respecte l'éthique et la déontologie du métier.

Les apprenants sont les interlocuteurs principaux du formateur. Il travaille en équipe et entretient des relations avec l'environnement professionnel et institutionnel local.

Le formateur intervient dans les locaux des organismes de formation, dans ceux de l'employeur, dans des locaux extérieurs dédiés à l'action de formation, ou à distance. Il s'appuie sur les technologies numériques pour concevoir les contenus, animer les formations et accompagner les apprenants. Les conditions d'exercice, très diversifiées, dépendent étroitement des types de structures et des organisations du travail. Le formateur peut être salarié, salarié occasionnel ou travailleur indépendant.

Suite de parcours et débouchés

Les formateurs peuvent évoluer vers des postes de coordination pédagogique ou de responsabilité de dispositifs de formations complets.
Ils peuvent continuer à se former en suivant des modules professionnalisants et des formations-outils.

Public

Toute personne disposant d’une expérience professionnelle dans un domaine spécifique désireuse de se reconvertir dans l’intervention en formation.

Pré-requis

Afin de suivre au mieux l’action de formation susvisée et obtenir la ou les qualifications auxquelles elle prépare, le client est informé qu’il est nécessaire de posséder, avant l’entrée en formation, le niveau de connaissance(s) suivant :

  • Diplôme de niveau IV (bac) ou équivalent avec une expérience professionnelle quel que soit le secteur,
  • Ou expérience professionnelle quel que soit le secteur et présentation d'un projet professionnel dans la formation et réussite aux tests d'entrée
  • En communication orale et écrite : maîtrise du français (expression et compréhension).
  • En bureautique : utiliser un traitement de texte et réaliser une recherche internet.

Objectifs pédagogiques

A la fin de cette formation, le stagiaire sera capable de préparer et animer des actions de formation collectives en intégrant des environnements numériques et de construire des parcours individualisés et accompagner les apprenants.

Durée et dates

  • Durée
    • 300 à 450h (parcours allégé)
    • 600h (parcours normal)
    • 800h (parcours renforcé)
  • Les entrées sont permanentes.
  • Les sessions de validation ont lieu 4 fois par an :
    • Novembre
    • Février
    • Mai
    • Juillet

Programme

CCP 1 -  Préparer et animer des actions de formation collectives en intégrant des environnements numériques

Module 1. Construire une action de formation
  • Se situer vis à vis de la profession de formateur
  • Savoir communiquer
  • Analyse des évolutions du contexte de la formation professionnelle continue
  • Exercer une veille ‒ veille concernant les modalités et conditions d'apprentissage
  • Analyse d’une demande de formation construction d’un dispositif
Module 2. Préparer et animer des situations d'apprentissage
  • Élaboration du scénario pédagogique d'une séance
  • Identifier les différentes méthodes pédagogiques
  • Appliquer les techniques d'animation
  • Gérer la dynamique de groupe

CCP 2 - Construire des parcours individualisés et accompagner les apprenants

Module 3. Concevoir l'ingénierie et les outils d'individualisation des parcours en utilisant les technologies numériques, accueillir les apprenants en formation et co-construire leurs parcours
  • L’individualisation
  • Les différents outils numériques
Module 4. Former et accompagner les apprenants dans des parcours individualisés.
  • La posture d’accompagnement
  • Mobilisation d’un réseau pour l’insertion professionnelle
  • Modalités de formation

Option formateur en commerce

Module 5a - Le métier de formateur en commerce
  • La posture du formateur en commerce
  • Le secteur et les publics concernés
  • Les techniques de vente
Module 5b - Les techniques d'intervention
  • Les mises en situation pédagogiques
  • Les méthodes d'intervention et d'évaluation

Lieu

La formation présentielle a lieu à Hyères un jour par semaine (hors périodes de stages).

Modalités de formation

La formation peut se dérouler en semi-présentiel (1 jour par semaine en présentiel, les autres à distance). ou 100% à distance via notre plateforme de formation en ligne. Elle vous permet :

  • d'accéder aux contenus de cours en ligne (vidéos, animations, cours écrits),
  • de participer aux webconférences en direct
  • de télécharger les webconférences passées
  • d'organiser votre travail grâce à l'agenda en ligne
  • de communiquer avec les formateurs et les autres stagiaires via les forums de discussion
  • de participer à des activités de groupe (travail collaboratif, simulations professionnelles)
  • de déposer vos travaux pour correction,
  • de faire des quizz de révision,
  • de suivre votre progression grâce au module de suivi personnalisé,
  • et beaucoup d'autres activités pédagogiques en ligne (wiki, tchat, mail interne, cloud personnalisé inclus...)

Vous pouvez accéder à la plateforme en ligne à tout moment, elle ne ferme jamais !

Rythme

La progression pédagogique prévoit, pour chaque module, 4 phases :

  • La phase de découverte, en face à face, pendant laquelle le formateur présente les notions à acquérir et désigne les éléments de cours à travailler,
  • La phase d’apprentissage, pendant laquelle chaque participant travaille ses cours,
  • La phase d’entraînement, pendant laquelle le formateur fait travailler les participants sur des études de cas, des travaux pratiques, des mises en situation professionnelles en groupe ou individuellement,
  • La phase de validation, pendant laquelle les participants rédigent les mémoires et rapports présentés au jury lors de la certification, puis la certification elle-même,

Avant chaque cours, les participants doivent avoir lu et travaillé les cours, ressources et exercices fournis par le formateur pendant son cours et via la plateforme numérique de ressources.

Documents remis aux participants

Chaque participant reçoit les documents et informations suivants :

  • Le planning de la formation papier et par voie numérique,
  • Un livret de formation dans lequel est notée chaque évaluation, les compétences visées, ses modalités et ses résultats,
  • La convention de formation professionnelle (article L920-1 du code du travail)
  • Un plan individuel de formation indiquant
    • L’intitulé de la formation
    • L’intitulé du titre ou diplôme préparé
    • Les objectifs de la formation
    • Le niveau requis, les diplômes nécessaires, les connaissances et l’expérience demandées pour l’entrée en formation
    • La durée et les modalités de formation
    • Les modalités d’évaluation et de validation
    • Le ou les métiers, les compétences visés par la formation

Modalités de validation

Pour un candidat issu d’un parcours continu de formation

A l’issue d’un parcours continu de formation correspondant au titre visé, le candidat est évalué par un jury composé de professionnels, sur la base des éléments suivants :

  • une mise en situation professionnelle ou une présentation d’un projet réalisé en amont de la session, complétée par un entretien technique,
  • les résultats des évaluations passées en cours de formation ;
  • un dossier professionnel dans lequel le candidat a consigné les preuves de sa pratique professionnelle, complété d’annexes,
  • un entretien final avec le jury.

Pour un candidat à la VAE

Le candidat constitue un dossier de demande de validation des acquis de son expérience professionnelle justifiant, en tant que salarié ou bénévole, d’une expérience professionnelle d’un an en rapport avec le titre visé.

Il reçoit, de l’unité départementale de la Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l'Emploi (DIRECCTE), une notification de recevabilité lui permettant de s’inscrire à une session titre.

Lors de cette session, le candidat est évalué par un jury de professionnels, sur la base des éléments suivants :

  • une mise en situation professionnelle ou une présentation d’un projet réalisé en amont de la session, complétée par un entretien technique,
  • un dossier professionnel dans lequel le candidat a consigné les preuves de sa pratique professionnelle, complété d’annexes,
  • un entretien final avec le jury.

Pour ces deux catégories de candidats (formation et VAE), le jury, au vu des éléments spécifiques à chaque parcours, décide ou non de l’attribution du titre. En cas de non obtention du titre, le jury peut attribuer un ou plusieurs certificat(s) de compétences professionnelles (CCP) composant le titre. Le candidat peut se présenter aux CCP manquants dans la limite de la durée de validité du titre.

Afin d’attribuer le titre, un entretien final se déroule en fin de session du dernier CCP, et au vu du livret de certification.

Pour un candidat ayant réussi partiellement le titre (formation ou VAE)

Le candidat issu d’un parcours composé de différentes périodes de formation ou ayant réussi partiellement le titre peut obtenir le titre par capitalisation des CCP constitutifs du titre.

Pour l’obtention de chaque CCP, le candidat est évalué par un jury composé de professionnels. L’évaluation est réalisée sur la base des éléments suivants :

  • o une mise en situation professionnelle ou une présentation d’un projet réalisé en amont de la session, complétée par un entretien technique,
  • les résultats des évaluations passées en cours de formation pour les seuls candidats issus d’un parcours de formation ;
  • un dossier professionnel dans lequel le candidat a consigné les preuves de sa pratique professionnelle, complété d’annexes

Afin d’attribuer le titre, un entretien final se déroule en fin de session du dernier CCP, et au vu du livret de certification.

Documents de validation

A l’issue de la formation, une attestation de présence et une attestation de compétences seront délivrées au client.

  • Un parchemin est attribué au candidat ayant obtenu le titre complet.
  • Un livret de certification est remis au candidat en réussite partielle.

Ces deux documents sont délivrés par le représentant territorial compétent du ministère du Travail.

Cette formation peut être financée via les fonds de la formation professionnelle

Arrêté de spécialité du 22 octobre 2003 (JO modificatif du 21 décembre 2017)

Métier

En partenariat avec des formateurs consultants indépendants, France Orientation Conseil propose aux futurs formateurs d'aborder les spécificités de ce statut en plein développement.

Par sa double expertise, pédagogique et technique, le formateur contribue au développement des compétences favorisant l'insertion sociale et professionnelle, l'accès à la qualification, la professionnalisation et l'accès ou le maintien dans l'emploi.

Afin de permettre l'adaptation aux évolutions techniques et professionnelles, le formateur analyse des demandes de formation d'origine et de nature variées. Il identifie les compétences à acquérir ou à développer et détermine les situations d'apprentissage et les modalités pédagogiques. Il organise la progression des apprentissages et définit les étapes clés des séquences. Il choisit, adapte ou crée les activités d'apprentissage et les ressources pédagogiques. Il anime les temps de formation en présence ou à distance et évalue les acquis des apprenants.

Le formateur actualise en permanence ses connaissances sur sa spécialité et sur la formation professionnelle. Il repère les évolutions professionnelles, pédagogiques, technologiques et réglementaires qui lui permettent d'adapter ses contenus aux besoins du secteur professionnel. Il intègre les apports et les effets des environnements numériques dans ses pratiques. Le formateur participe à la démarche qualité et veille au respect du cadre contractuel et financier de l'action de formation. Il s'assure du respect des règles d'hygiène et de sécurité et du respect de la législation sur la non-discrimination. Il inscrit ses actes professionnels dans une démarche de responsabilité sociale et environnementale.

Le formateur adapte l'action de formation à l'hétérogénéité des demandes. Il choisit, adapte ou crée les activités d'apprentissage et d'évaluation, les ressources pédagogiques favorisant l'individualisation des apprentissages et les outils de suivi. Le formateur accueille les personnes et identifie leurs acquis et leurs besoins.

En concertation avec l'apprenant, il construit le parcours individuel et en planifie les étapes clés. Il assure le suivi des parcours et co-construit avec les apprenants les éventuels ajustements. Le formateur repère les difficultés et sécurise les parcours. Il utilise des techniques de remédiation, accompagne l'apprenant dans son projet d'insertion professionnelle et mobilise les acteurs relais internes ou externes, en réponse aux besoins des apprenants. Le formateur analyse régulièrement sa pratique afin de la faire évoluer.

Le formateur est responsable de la préparation et de l'animation des actions de formation. Il peut être référent, sans fonction hiérarchique, sur un produit ou une action de formation, ou référent d'un ou de plusieurs apprenants. Il adopte une posture en adéquation avec les valeurs de son employeur et respecte l'éthique et la déontologie du métier.

Les apprenants sont les interlocuteurs principaux du formateur. Il travaille en équipe et entretient des relations avec l'environnement professionnel et institutionnel local.

Le formateur intervient dans les locaux des organismes de formation, dans ceux de l'employeur, dans des locaux extérieurs dédiés à l'action de formation, ou à distance. Il s'appuie sur les technologies numériques pour concevoir les contenus, animer les formations et accompagner les apprenants. Les conditions d'exercice, très diversifiées, dépendent étroitement des types de structures et des organisations du travail. Le formateur peut être salarié, salarié occasionnel ou travailleur indépendant.

Suite de parcours et débouchés

Les formateurs peuvent évoluer vers des postes de coordination pédagogique ou de responsabilité de dispositifs de formations complets.
Ils peuvent continuer à se former en suivant des modules professionnalisants et des formations-outils.

Public

Toute personne disposant d’une expérience professionnelle dans un domaine spécifique désireuse de se reconvertir dans l’intervention en formation.

Pré-requis

  • Afin de suivre au mieux l’action de formation susvisée et obtenir la ou les qualifications auxquelles elle prépare, le client est informé qu’il est nécessaire de posséder, avant l’entrée en formation, le niveau de connaissance(s) suivant :
  • Pour les personnes désirant former dans un domaine professionnel spécifique : Titulaires d’un Baccalauréat ou d’un titre ou diplôme de niveau IV + 3 ans d’expérience professionnelle dans le domaine concerné,
  • Pour les personnes souhaitant former en préformation, formation générale, insertion, orientation : diplôme de niveau IV (bac) ou équivalent avec une expérience professionnelle quel que soit le secteur.
  • En communication orale et écrite : maîtrise du français (expression et compréhension).
  • En bureautique : utiliser un traitement de texte et une recherche internet.

Objectifs pédagogiques

A la fin de cette formation, le stagiaire sera capable de préparer et animer des actions de formation collectives en intégrant des environnements numériques et de construire des parcours individualisés et accompagner les apprenants.

Durée et dates

  • Durée
    • 300 à 450h (parcours allégé)
    • 600h (parcours normal)
    • 800h (parcours renforcé)
  • Les entrées sont permanentes.
  • Les sessions de validation ont lieu 4 fois par an :
    • Novembre
    • Février
    • Mai
    • Juillet

Programme

CCP 1 -  Préparer et animer des actions de formation collectives en intégrant des environnements numériques

Module 1. Construire une action de formation
  • Se situer vis à vis de la profession de formateur
  • Savoir communiquer
  • Analyse des évolutions du contexte de la formation professionnelle continue
  • Exercer une veille ‒ veille concernant les modalités et conditions d'apprentissage
  • Analyse d’une demande de formation construction d’un dispositif
Module 2. Préparer et animer des situations d'apprentissage
  • Élaboration du scénario pédagogique d'une séance
  • Identifier les différentes méthodes pédagogiques
  • Appliquer les techniques d'animation
  • Gérer la dynamique de groupe

CCP 2 - Construire des parcours individualisés et accompagner les apprenants

Module 3. Concevoir l'ingénierie et les outils d'individualisation des parcours en utilisant les technologies numériques, accueillir les apprenants en formation et co-construire leurs parcours
  • L’individualisation
  • Les différents outils numériques
Module 4. Former et accompagner les apprenants dans des parcours individualisés.
  • La posture d’accompagnement
  • Mobilisation d’un réseau pour l’insertion professionnelle
  • Modalités de formation

Option formateur en commerce

Module 5a - Le métier de formateur consultant indépendant
  • Le métier de formateur consultant indépendant
  • Les statuts d'entreprise
Module 5b - Le développement de l'activité
  • La relation clientèle
  • La stratégie d'entreprise
  • Initiation à la comptabilité
  • Les réseaux professionnels spécifiques
  • Les obligations réglementaires spécifiques

Lieu (pour les sessions présentielles)

La formation présentielle a lieu à Brignoles un jour par semaine (hors périodes de stages).

Modalités de formation

La formation peut se dérouler en semi-présentiel (1 jour par semaine en présentiel, les autres à distance). ou 100% à distance via notre plateforme de formation en ligne. Elle vous permet :

  • d'accéder aux contenus de cours en ligne (vidéos, animations, cours écrits),
  • de participer aux webconférences en direct
  • de télécharger les webconférences passées
  • d'organiser votre travail grâce à l'agenda en ligne
  • de communiquer avec les formateurs et les autres stagiaires via les forums de discussion
  • de participer à des activités de groupe (travail collaboratif, simulations professionnelles)
  • de déposer vos travaux pour correction,
  • de faire des quizz de révision,
  • de suivre votre progression grâce au module de suivi personnalisé,
  • et beaucoup d'autres activités pédagogiques en ligne (wiki, tchat, mail interne, cloud personnalisé inclus...)

Vous pouvez accéder à la plateforme en ligne à tout moment, elle ne ferme jamais !

Rythme

La progression pédagogique prévoit, pour chaque module, 4 phases :

  • La phase de découverte, en face à face, pendant laquelle le formateur présente les notions à acquérir et désigne les éléments de cours à travailler,
  • La phase d’apprentissage, pendant laquelle chaque participant travaille ses cours,
  • La phase d’entraînement, pendant laquelle le formateur fait travailler les participants sur des études de cas, des travaux pratiques, des mises en situation professionnelles en groupe ou individuellement,
  • La phase de validation, pendant laquelle les participants rédigent les mémoires et rapports présentés au jury lors de la certification, puis la certification elle-même,

Avant chaque cours, les participants doivent avoir lu et travaillé les cours, ressources et exercices fournis par le formateur pendant son cours et via la plateforme numérique de ressources.

Documents remis aux participants

Chaque participant reçoit les documents et informations suivants :

  • Le planning de la formation papier et par voie numérique,
  • Un livret de formation dans lequel est notée chaque évaluation, les compétences visées, ses modalités et ses résultats,
  • La convention de formation professionnelle (article L920-1 du code du travail)
  • Un plan individuel de formation indiquant
    • L’intitulé de la formation
    • L’intitulé du titre ou diplôme préparé
    • Les objectifs de la formation
    • Le niveau requis, les diplômes nécessaires, les connaissances et l’expérience demandées pour l’entrée en formation
    • La durée et les modalités de formation
    • Les modalités d’évaluation et de validation
    • Le ou les métiers, les compétences visés par la formation

Modalités de validation

Pour un candidat issu d’un parcours continu de formation

A l’issue d’un parcours continu de formation correspondant au titre visé, le candidat est évalué par un jury composé de professionnels, sur la base des éléments suivants :

  • une mise en situation professionnelle ou une présentation d’un projet réalisé en amont de la session, complétée par un entretien technique,
  • les résultats des évaluations passées en cours de formation ;
  • un dossier professionnel dans lequel le candidat a consigné les preuves de sa pratique professionnelle, complété d’annexes,
  • un entretien final avec le jury.

Pour un candidat à la VAE

Le candidat constitue un dossier de demande de validation des acquis de son expérience professionnelle justifiant, en tant que salarié ou bénévole, d’une expérience professionnelle d’un an en rapport avec le titre visé.

Il reçoit, de l’unité départementale de la Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l'Emploi (DIRECCTE), une notification de recevabilité lui permettant de s’inscrire à une session titre.

Lors de cette session, le candidat est évalué par un jury de professionnels, sur la base des éléments suivants :

  • une mise en situation professionnelle ou une présentation d’un projet réalisé en amont de la session, complétée par un entretien technique,
  • un dossier professionnel dans lequel le candidat a consigné les preuves de sa pratique professionnelle, complété d’annexes,
  • un entretien final avec le jury.

Pour ces deux catégories de candidats (formation et VAE), le jury, au vu des éléments spécifiques à chaque parcours, décide ou non de l’attribution du titre. En cas de non obtention du titre, le jury peut attribuer un ou plusieurs certificat(s) de compétences professionnelles (CCP) composant le titre. Le candidat peut se présenter aux CCP manquants dans la limite de la durée de validité du titre.

Afin d’attribuer le titre, un entretien final se déroule en fin de session du dernier CCP, et au vu du livret de certification.

Pour un candidat ayant réussi partiellement le titre (formation ou VAE)

Le candidat issu d’un parcours composé de différentes périodes de formation ou ayant réussi partiellement le titre peut obtenir le titre par capitalisation des CCP constitutifs du titre.

Pour l’obtention de chaque CCP, le candidat est évalué par un jury composé de professionnels. L’évaluation est réalisée sur la base des éléments suivants :

  • o une mise en situation professionnelle ou une présentation d’un projet réalisé en amont de la session, complétée par un entretien technique,
  • les résultats des évaluations passées en cours de formation pour les seuls candidats issus d’un parcours de formation ;
  • un dossier professionnel dans lequel le candidat a consigné les preuves de sa pratique professionnelle, complété d’annexes

Afin d’attribuer le titre, un entretien final se déroule en fin de session du dernier CCP, et au vu du livret de certification.

Documents de validation

A l’issue de la formation, une attestation de présence et une attestation de compétences seront délivrées au client.

  • Un parchemin est attribué au candidat ayant obtenu le titre complet.
  • Un livret de certification est remis au candidat en réussite partielle.

Ces deux documents sont délivrés par le représentant territorial compétent du ministère du Travail.

Cette formation peut être financée via les fonds de la formation professionnelle

Arrêté de spécialité du 22 octobre 2003 (JO modificatif du 21 décembre 2017)

Métier

France Orientation Conseil propose aux futurs formateurs de bureautique de se préparer aux spécificités que leur spécialité confère à leurs interventions.

Par sa double expertise, pédagogique et technique, le formateur contribue au développement des compétences favorisant l'insertion sociale et professionnelle, l'accès à la qualification, la professionnalisation et l'accès ou le maintien dans l'emploi.

Afin de permettre l'adaptation aux évolutions techniques et professionnelles, le formateur analyse des demandes de formation d'origine et de nature variées. Il identifie les compétences à acquérir ou à développer et détermine les situations d'apprentissage et les modalités pédagogiques. Il organise la progression des apprentissages et définit les étapes clés des séquences. Il choisit, adapte ou crée les activités d'apprentissage et les ressources pédagogiques. Il anime les temps de formation en présence ou à distance et évalue les acquis des apprenants.

Le formateur actualise en permanence ses connaissances sur sa spécialité et sur la formation professionnelle. Il repère les évolutions professionnelles, pédagogiques, technologiques et réglementaires qui lui permettent d'adapter ses contenus aux besoins du secteur professionnel. Il intègre les apports et les effets des environnements numériques dans ses pratiques. Le formateur participe à la démarche qualité et veille au respect du cadre contractuel et financier de l'action de formation. Il s'assure du respect des règles d'hygiène et de sécurité et du respect de la législation sur la non-discrimination. Il inscrit ses actes professionnels dans une démarche de responsabilité sociale et environnementale.

Le formateur adapte l'action de formation à l'hétérogénéité des demandes. Il choisit, adapte ou crée les activités d'apprentissage et d'évaluation, les ressources pédagogiques favorisant l'individualisation des apprentissages et les outils de suivi. Le formateur accueille les personnes et identifie leurs acquis et leurs besoins.

En concertation avec l'apprenant, il construit le parcours individuel et en planifie les étapes clés. Il assure le suivi des parcours et co-construit avec les apprenants les éventuels ajustements. Le formateur repère les difficultés et sécurise les parcours. Il utilise des techniques de remédiation, accompagne l'apprenant dans son projet d'insertion professionnelle et mobilise les acteurs relais internes ou externes, en réponse aux besoins des apprenants. Le formateur analyse régulièrement sa pratique afin de la faire évoluer.

Le formateur est responsable de la préparation et de l'animation des actions de formation. Il peut être référent, sans fonction hiérarchique, sur un produit ou une action de formation, ou référent d'un ou de plusieurs apprenants. Il adopte une posture en adéquation avec les valeurs de son employeur et respecte l'éthique et la déontologie du métier.

Les apprenants sont les interlocuteurs principaux du formateur. Il travaille en équipe et entretient des relations avec l'environnement professionnel et institutionnel local.

Le formateur intervient dans les locaux des organismes de formation, dans ceux de l'employeur, dans des locaux extérieurs dédiés à l'action de formation, ou à distance. Il s'appuie sur les technologies numériques pour concevoir les contenus, animer les formations et accompagner les apprenants. Les conditions d'exercice, très diversifiées, dépendent étroitement des types de structures et des organisations du travail. Le formateur peut être salarié, salarié occasionnel ou travailleur indépendant.

Suite de parcours et débouchés

Les formateurs peuvent évoluer vers des postes de coordination pédagogique ou de responsabilité de dispositifs de formations complets.
Ils peuvent continuer à se former en suivant des modules professionnalisants et des formations-outils.

Public

Toute personne disposant d’une expérience professionnelle dans un domaine spécifique désireuse de se reconvertir dans l’intervention en formation.

Pré-requis

  • Afin de suivre au mieux l’action de formation susvisée et obtenir la ou les qualifications auxquelles elle prépare, le client est informé qu’il est nécessaire de posséder, avant l’entrée en formation, le niveau de connaissance(s) suivant :
  • Pour les personnes désirant former dans un domaine professionnel spécifique : Titulaires d’un Baccalauréat ou d’un titre ou diplôme de niveau IV + 3 ans d’expérience professionnelle dans le domaine concerné,
  • Pour les personnes souhaitant former en préformation, formation générale, insertion, orientation : diplôme de niveau IV (bac) ou équivalent avec une expérience professionnelle quel que soit le secteur.
  • En communication orale et écrite : maîtrise du français (expression et compréhension).
  • En bureautique : utiliser un traitement de texte et une recherche internet.

Objectifs pédagogiques

A la fin de cette formation, le stagiaire sera capable de préparer et animer des actions de formation collectives en intégrant des environnements numériques et de construire des parcours individualisés et accompagner les apprenants.

Durée et dates

  • Durée
    • 300 à 450h (parcours allégé)
    • 600h (parcours normal)
    • 800h (parcours renforcé)
  • Les entrées sont permanentes.
  • Les sessions de validation ont lieu 4 fois par an :
    • Novembre
    • Février
    • Mai
    • Juillet

Programme

CCP 1 -  Préparer et animer des actions de formation collectives en intégrant des environnements numériques

Module 1. Construire une action de formation
  • Se situer vis à vis de la profession de formateur
  • Savoir communiquer
  • Analyse des évolutions du contexte de la formation professionnelle continue
  • Exercer une veille ‒ veille concernant les modalités et conditions d'apprentissage
  • Analyse d’une demande de formation construction d’un dispositif
Module 2. Préparer et animer des situations d'apprentissage
  • Élaboration du scénario pédagogique d'une séance
  • Identifier les différentes méthodes pédagogiques
  • Appliquer les techniques d'animation
  • Gérer la dynamique de groupe

CCP 2 - Construire des parcours individualisés et accompagner les apprenants

Module 3. Concevoir l'ingénierie et les outils d'individualisation des parcours en utilisant les technologies numériques, accueillir les apprenants en formation et co-construire leurs parcours
  • L’individualisation
  • Les différents outils numériques
Module 4. Former et accompagner les apprenants dans des parcours individualisés.
  • La posture d’accompagnement
  • Mobilisation d’un réseau pour l’insertion professionnelle
  • Modalités de formation

Option formateur en commerce

Module 5a - Le métier de formateur bureautique
  • Le marché de la formation en bureautique
  • Les logiciels concernés
  • Les certifications bureautiques (PIX, B2i, PCIE, ENI...)
  • Module 5b - Modalités d'intervention
  • L'intervention prestataire pour les entreprises (modules courts)
  • L'intervention pour des organismes de formation (modules longs)

Lieu (pour les sessions présentielles)

La formation présentielle a lieu à Brignoles un jour par semaine (hors périodes de stages).

Modalités de formation

La formation peut se dérouler en semi-présentiel (1 jour par semaine en présentiel, les autres à distance). ou 100% à distance via notre plateforme de formation en ligne. Elle vous permet :

  • d'accéder aux contenus de cours en ligne (vidéos, animations, cours écrits),
  • de participer aux webconférences en direct
  • de télécharger les webconférences passées
  • d'organiser votre travail grâce à l'agenda en ligne
  • de communiquer avec les formateurs et les autres stagiaires via les forums de discussion
  • de participer à des activités de groupe (travail collaboratif, simulations professionnelles)
  • de déposer vos travaux pour correction,
  • de faire des quizz de révision,
  • de suivre votre progression grâce au module de suivi personnalisé,
  • et beaucoup d'autres activités pédagogiques en ligne (wiki, tchat, mail interne, cloud personnalisé inclus...)

Vous pouvez accéder à la plateforme en ligne à tout moment, elle ne ferme jamais !

Rythme

La progression pédagogique prévoit, pour chaque module, 4 phases :

  • La phase de découverte, en face à face, pendant laquelle le formateur présente les notions à acquérir et désigne les éléments de cours à travailler,
  • La phase d’apprentissage, pendant laquelle chaque participant travaille ses cours,
  • La phase d’entraînement, pendant laquelle le formateur fait travailler les participants sur des études de cas, des travaux pratiques, des mises en situation professionnelles en groupe ou individuellement,
  • La phase de validation, pendant laquelle les participants rédigent les mémoires et rapports présentés au jury lors de la certification, puis la certification elle-même,

Avant chaque cours, les participants doivent avoir lu et travaillé les cours, ressources et exercices fournis par le formateur pendant son cours et via la plateforme numérique de ressources.

Documents remis aux participants

Chaque participant reçoit les documents et informations suivants :

  • Le planning de la formation papier et par voie numérique,
  • Un livret de formation dans lequel est notée chaque évaluation, les compétences visées, ses modalités et ses résultats,
  • La convention de formation professionnelle (article L920-1 du code du travail)
  • Un plan individuel de formation indiquant
    • L’intitulé de la formation
    • L’intitulé du titre ou diplôme préparé
    • Les objectifs de la formation
    • Le niveau requis, les diplômes nécessaires, les connaissances et l’expérience demandées pour l’entrée en formation
    • La durée et les modalités de formation
    • Les modalités d’évaluation et de validation
    • Le ou les métiers, les compétences visés par la formation

Modalités de validation

Pour un candidat issu d’un parcours continu de formation

A l’issue d’un parcours continu de formation correspondant au titre visé, le candidat est évalué par un jury composé de professionnels, sur la base des éléments suivants :

  • une mise en situation professionnelle ou une présentation d’un projet réalisé en amont de la session, complétée par un entretien technique,
  • les résultats des évaluations passées en cours de formation ;
  • un dossier professionnel dans lequel le candidat a consigné les preuves de sa pratique professionnelle, complété d’annexes,
  • un entretien final avec le jury.

Pour un candidat à la VAE

Le candidat constitue un dossier de demande de validation des acquis de son expérience professionnelle justifiant, en tant que salarié ou bénévole, d’une expérience professionnelle d’un an en rapport avec le titre visé.

Il reçoit, de l’unité départementale de la Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l'Emploi (DIRECCTE), une notification de recevabilité lui permettant de s’inscrire à une session titre.

Lors de cette session, le candidat est évalué par un jury de professionnels, sur la base des éléments suivants :

  • une mise en situation professionnelle ou une présentation d’un projet réalisé en amont de la session, complétée par un entretien technique,
  • un dossier professionnel dans lequel le candidat a consigné les preuves de sa pratique professionnelle, complété d’annexes,
  • un entretien final avec le jury.

Pour ces deux catégories de candidats (formation et VAE), le jury, au vu des éléments spécifiques à chaque parcours, décide ou non de l’attribution du titre. En cas de non obtention du titre, le jury peut attribuer un ou plusieurs certificat(s) de compétences professionnelles (CCP) composant le titre. Le candidat peut se présenter aux CCP manquants dans la limite de la durée de validité du titre.

Afin d’attribuer le titre, un entretien final se déroule en fin de session du dernier CCP, et au vu du livret de certification.

Pour un candidat ayant réussi partiellement le titre (formation ou VAE)

Le candidat issu d’un parcours composé de différentes périodes de formation ou ayant réussi partiellement le titre peut obtenir le titre par capitalisation des CCP constitutifs du titre.

Pour l’obtention de chaque CCP, le candidat est évalué par un jury composé de professionnels. L’évaluation est réalisée sur la base des éléments suivants :

  • o une mise en situation professionnelle ou une présentation d’un projet réalisé en amont de la session, complétée par un entretien technique,
  • les résultats des évaluations passées en cours de formation pour les seuls candidats issus d’un parcours de formation ;
  • un dossier professionnel dans lequel le candidat a consigné les preuves de sa pratique professionnelle, complété d’annexes

Afin d’attribuer le titre, un entretien final se déroule en fin de session du dernier CCP, et au vu du livret de certification.

Documents de validation

A l’issue de la formation, une attestation de présence et une attestation de compétences seront délivrées au client.

  • Un parchemin est attribué au candidat ayant obtenu le titre complet.
  • Un livret de certification est remis au candidat en réussite partielle.

Ces deux documents sont délivrés par le représentant territorial compétent du ministère du Travail.

Cette formation peut être financée via les fonds de la formation professionnelle

Arrêté de spécialité du 22 octobre 2003 (JO modificatif du 21 décembre 2017)

Métier

France Orientation Conseil propose aux futurs formateurs qui interviennent à distance de se spécialiser dans le développement de dispositifs enrichis par le numérique.

Par sa double expertise, pédagogique et technique, le formateur contribue au développement des compétences favorisant l'insertion sociale et professionnelle, l'accès à la qualification, la professionnalisation et l'accès ou le maintien dans l'emploi.

Afin de permettre l'adaptation aux évolutions techniques et professionnelles, le formateur analyse des demandes de formation d'origine et de nature variées. Il identifie les compétences à acquérir ou à développer et détermine les situations d'apprentissage et les modalités pédagogiques. Il organise la progression des apprentissages et définit les étapes clés des séquences. Il choisit, adapte ou crée les activités d'apprentissage et les ressources pédagogiques. Il anime les temps de formation en présence ou à distance et évalue les acquis des apprenants.

Le formateur actualise en permanence ses connaissances sur sa spécialité et sur la formation professionnelle. Il repère les évolutions professionnelles, pédagogiques, technologiques et réglementaires qui lui permettent d'adapter ses contenus aux besoins du secteur professionnel. Il intègre les apports et les effets des environnements numériques dans ses pratiques. Le formateur participe à la démarche qualité et veille au respect du cadre contractuel et financier de l'action de formation. Il s'assure du respect des règles d'hygiène et de sécurité et du respect de la législation sur la non-discrimination. Il inscrit ses actes professionnels dans une démarche de responsabilité sociale et environnementale.

Le formateur adapte l'action de formation à l'hétérogénéité des demandes. Il choisit, adapte ou crée les activités d'apprentissage et d'évaluation, les ressources pédagogiques favorisant l'individualisation des apprentissages et les outils de suivi. Le formateur accueille les personnes et identifie leurs acquis et leurs besoins.

En concertation avec l'apprenant, il construit le parcours individuel et en planifie les étapes clés. Il assure le suivi des parcours et co-construit avec les apprenants les éventuels ajustements. Le formateur repère les difficultés et sécurise les parcours. Il utilise des techniques de remédiation, accompagne l'apprenant dans son projet d'insertion professionnelle et mobilise les acteurs relais internes ou externes, en réponse aux besoins des apprenants. Le formateur analyse régulièrement sa pratique afin de la faire évoluer.

Le formateur est responsable de la préparation et de l'animation des actions de formation. Il peut être référent, sans fonction hiérarchique, sur un produit ou une action de formation, ou référent d'un ou de plusieurs apprenants. Il adopte une posture en adéquation avec les valeurs de son employeur et respecte l'éthique et la déontologie du métier.

Les apprenants sont les interlocuteurs principaux du formateur. Il travaille en équipe et entretient des relations avec l'environnement professionnel et institutionnel local.

Le formateur intervient dans les locaux des organismes de formation, dans ceux de l'employeur, dans des locaux extérieurs dédiés à l'action de formation, ou à distance. Il s'appuie sur les technologies numériques pour concevoir les contenus, animer les formations et accompagner les apprenants. Les conditions d'exercice, très diversifiées, dépendent étroitement des types de structures et des organisations du travail. Le formateur peut être salarié, salarié occasionnel ou travailleur indépendant.

Suite de parcours et débouchés

Les formateurs peuvent évoluer vers des postes de coordination pédagogique ou de responsabilité de dispositifs de formations complets.
Ils peuvent continuer à se former en suivant des modules professionnalisants et des formations-outils.

Public

Toute personne disposant d’une expérience professionnelle dans un domaine spécifique désireuse de se reconvertir dans l’intervention en formation.

Pré-requis

  • Afin de suivre au mieux l’action de formation susvisée et obtenir la ou les qualifications auxquelles elle prépare, le client est informé qu’il est nécessaire de posséder, avant l’entrée en formation, le niveau de connaissance(s) suivant :
  • Pour les personnes désirant former dans un domaine professionnel spécifique : Titulaires d’un Baccalauréat ou d’un titre ou diplôme de niveau IV + 3 ans d’expérience professionnelle dans le domaine concerné,
  • Pour les personnes souhaitant former en préformation, formation générale, insertion, orientation : diplôme de niveau IV (bac) ou équivalent avec une expérience professionnelle quel que soit le secteur.
  • En communication orale et écrite : maîtrise du français (expression et compréhension).
  • En bureautique : utiliser un traitement de texte et une recherche internet.

Objectifs pédagogiques

A la fin de cette formation, le stagiaire sera capable de préparer et animer des actions de formation collectives en intégrant des environnements numériques et de construire des parcours individualisés et accompagner les apprenants.

Durée et dates

  • Durée
    • 300 à 450h (parcours allégé)
    • 600h (parcours normal)
    • 800h (parcours renforcé)
  • Les entrées sont permanentes.
  • Les sessions de validation ont lieu 4 fois par an :
    • Novembre
    • Février
    • Mai
    • Juillet

Programme

CCP 1 -  Préparer et animer des actions de formation collectives en intégrant des environnements numériques

Module 1. Construire une action de formation
  • Se situer vis à vis de la profession de formateur
  • Savoir communiquer
  • Analyse des évolutions du contexte de la formation professionnelle continue
  • Exercer une veille ‒ veille concernant les modalités et conditions d'apprentissage
  • Analyse d’une demande de formation construction d’un dispositif
Module 2. Préparer et animer des situations d'apprentissage
  • Élaboration du scénario pédagogique d'une séance
  • Identifier les différentes méthodes pédagogiques
  • Appliquer les techniques d'animation
  • Gérer la dynamique de groupe

CCP 2 - Construire des parcours individualisés et accompagner les apprenants

Module 3. Concevoir l'ingénierie et les outils d'individualisation des parcours en utilisant les technologies numériques, accueillir les apprenants en formation et co-construire leurs parcours
  • L’individualisation
  • Les différents outils numériques
Module 4. Former et accompagner les apprenants dans des parcours individualisés.
  • La posture d’accompagnement
  • Mobilisation d’un réseau pour l’insertion professionnelle
  • Modalités de formation

Option formateur en commerce

Module 5a - La formation à distance
  • Le marché de la formation à distance
  • Les LMS
  • Principes de développement de dispositif
Module 5b - Modalités d'intervention
  • Le positionnement à distance
  • L'accompagnement à distance
  • Les évaluations à distance
  • Construire un dispositif en mix-learning

Lieu (pour les sessions présentielles)

La formation présentielle a lieu à Brignoles un jour par semaine (hors périodes de stages).

Modalités de formation

La formation peut se dérouler en semi-présentiel (1 jour par semaine en présentiel, les autres à distance). ou 100% à distance via notre plateforme de formation en ligne. Elle vous permet :

  • d'accéder aux contenus de cours en ligne (vidéos, animations, cours écrits),
  • de participer aux webconférences en direct
  • de télécharger les webconférences passées
  • d'organiser votre travail grâce à l'agenda en ligne
  • de communiquer avec les formateurs et les autres stagiaires via les forums de discussion
  • de participer à des activités de groupe (travail collaboratif, simulations professionnelles)
  • de déposer vos travaux pour correction,
  • de faire des quizz de révision,
  • de suivre votre progression grâce au module de suivi personnalisé,
  • et beaucoup d'autres activités pédagogiques en ligne (wiki, tchat, mail interne, cloud personnalisé inclus...)

Vous pouvez accéder à la plateforme en ligne à tout moment, elle ne ferme jamais !

Rythme

La progression pédagogique prévoit, pour chaque module, 4 phases :

  • La phase de découverte, en face à face, pendant laquelle le formateur présente les notions à acquérir et désigne les éléments de cours à travailler,
  • La phase d’apprentissage, pendant laquelle chaque participant travaille ses cours,
  • La phase d’entraînement, pendant laquelle le formateur fait travailler les participants sur des études de cas, des travaux pratiques, des mises en situation professionnelles en groupe ou individuellement,
  • La phase de validation, pendant laquelle les participants rédigent les mémoires et rapports présentés au jury lors de la certification, puis la certification elle-même,

Avant chaque cours, les participants doivent avoir lu et travaillé les cours, ressources et exercices fournis par le formateur pendant son cours et via la plateforme numérique de ressources.

Documents remis aux participants

Chaque participant reçoit les documents et informations suivants :

  • Le planning de la formation papier et par voie numérique,
  • Un livret de formation dans lequel est notée chaque évaluation, les compétences visées, ses modalités et ses résultats,
  • La convention de formation professionnelle (article L920-1 du code du travail)
  • Un plan individuel de formation indiquant
    • L’intitulé de la formation
    • L’intitulé du titre ou diplôme préparé
    • Les objectifs de la formation
    • Le niveau requis, les diplômes nécessaires, les connaissances et l’expérience demandées pour l’entrée en formation
    • La durée et les modalités de formation
    • Les modalités d’évaluation et de validation
    • Le ou les métiers, les compétences visés par la formation

Modalités de validation

Pour un candidat issu d’un parcours continu de formation

A l’issue d’un parcours continu de formation correspondant au titre visé, le candidat est évalué par un jury composé de professionnels, sur la base des éléments suivants :

  • une mise en situation professionnelle ou une présentation d’un projet réalisé en amont de la session, complétée par un entretien technique,
  • les résultats des évaluations passées en cours de formation ;
  • un dossier professionnel dans lequel le candidat a consigné les preuves de sa pratique professionnelle, complété d’annexes,
  • un entretien final avec le jury.

Pour un candidat à la VAE

Le candidat constitue un dossier de demande de validation des acquis de son expérience professionnelle justifiant, en tant que salarié ou bénévole, d’une expérience professionnelle d’un an en rapport avec le titre visé.

Il reçoit, de l’unité départementale de la Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l'Emploi (DIRECCTE), une notification de recevabilité lui permettant de s’inscrire à une session titre.

Lors de cette session, le candidat est évalué par un jury de professionnels, sur la base des éléments suivants :

  • une mise en situation professionnelle ou une présentation d’un projet réalisé en amont de la session, complétée par un entretien technique,
  • un dossier professionnel dans lequel le candidat a consigné les preuves de sa pratique professionnelle, complété d’annexes,
  • un entretien final avec le jury.

Pour ces deux catégories de candidats (formation et VAE), le jury, au vu des éléments spécifiques à chaque parcours, décide ou non de l’attribution du titre. En cas de non obtention du titre, le jury peut attribuer un ou plusieurs certificat(s) de compétences professionnelles (CCP) composant le titre. Le candidat peut se présenter aux CCP manquants dans la limite de la durée de validité du titre.

Afin d’attribuer le titre, un entretien final se déroule en fin de session du dernier CCP, et au vu du livret de certification.

Pour un candidat ayant réussi partiellement le titre (formation ou VAE)

Le candidat issu d’un parcours composé de différentes périodes de formation ou ayant réussi partiellement le titre peut obtenir le titre par capitalisation des CCP constitutifs du titre.

Pour l’obtention de chaque CCP, le candidat est évalué par un jury composé de professionnels. L’évaluation est réalisée sur la base des éléments suivants :

  • o une mise en situation professionnelle ou une présentation d’un projet réalisé en amont de la session, complétée par un entretien technique,
  • les résultats des évaluations passées en cours de formation pour les seuls candidats issus d’un parcours de formation ;
  • un dossier professionnel dans lequel le candidat a consigné les preuves de sa pratique professionnelle, complété d’annexes

Afin d’attribuer le titre, un entretien final se déroule en fin de session du dernier CCP, et au vu du livret de certification.

Documents de validation

A l’issue de la formation, une attestation de présence et une attestation de compétences seront délivrées au client.

  • Un parchemin est attribué au candidat ayant obtenu le titre complet.
  • Un livret de certification est remis au candidat en réussite partielle.

Ces deux documents sont délivrés par le représentant territorial compétent du ministère du Travail.


Certifications 

Les modules certifiants sont des blocs de compétences issus de certifications du Ministère du travail et de l'emploi inscrites au Répertoire National des Certifications Professionnelles, finançables par le CPF et par les fonds de la formation professionnelle.

Cette formation peut être financée via les fonds de la formation professionnelle

Arrêté de spécialité du 22 octobre 2003 (JO modificatif du 21 décembre 2017)

Compétence

Par sa double expertise, pédagogique et technique, le formateur contribue au développement des compétences favorisant l'insertion sociale et professionnelle, l'accès à la qualification, la professionnalisation et l'accès ou le maintien dans l'emploi.
Le formateur est responsable de la préparation et de l'animation des actions de formation. Il peut être référent, sans fonction hiérarchique, sur un produit ou une action de formation, ou référent d'un ou de plusieurs apprenants. Il adopte une posture en adéquation avec les valeurs de son employeur et respecte l'éthique et la déontologie du métier.
Les apprenants sont les interlocuteurs principaux du formateur. Il travaille en équipe et entretient des relations avec l'environnement professionnel et institutionnel local.

Public

Toute personne disposant d’une expérience professionnelle dans un domaine spécifique désireuse de se reconvertir dans l’intervention en formation.

Pré-requis

Afin de suivre au mieux l’action de formation susvisée et obtenir la ou les qualifications auxquelles elle prépare, le client est informé qu’il est nécessaire de posséder, avant l’entrée en formation, le niveau de connaissance(s) suivant :

  • Titulaires d’un Baccalauréat ou d’un titre ou diplôme de niveau IV
  • Ou expérience professionnelle de trois ans
  • En communication orale et écrite : maîtrise du français (expression et compréhension).
  • En bureautique : utiliser un traitement de texte et une recherche internet.

Objectifs pédagogiques

A la fin de cette formation, le stagiaire sera capable de préparer et animer des actions de formation collectives en intégrant des environnements numériques.

Durée et dates

  • La durée est adaptée à chaque stagiaire
  • Les entrées sont permanentes.
  • Les sessions de validation ont lieu 4 fois par an :
    • Février
    • Mai
    • Juillet
    • Novembre

Programme

Module 1. Construire une action de formation

  • Se situer vis à vis de la profession de formateur
  • Savoir communiquer
  • Analyse des évolutions du contexte de la formation professionnelle continue
  • Exercer une veille ‒ veille concernant les modalités et conditions d'apprentissage
  • Analyse d’une demande de formation construction d’un dispositif

Module 2. Préparer et animer des situations d'apprentissage

  • Élaboration du scénario pédagogique d'une séance
  • Identifier les différentes méthodes pédagogiques
  • Appliquer les techniques d'animation
  • Gérer la dynamique de groupe

Lieu

La formation présentielle a lieu à Hyères un jour par semaine (hors périodes de stages).

Modalités de formation

La formation peut se dérouler en semi-présentiel (1 jour par semaine en présentiel, les autres à distance). ou 100% à distance via notre plateforme de formation en ligne. Elle vous permet :

  • d'accéder aux contenus de cours en ligne (vidéos, animations, cours écrits),
  • de participer aux webconférences en direct
  • de télécharger les webconférences passées
  • d'organiser votre travail grâce à l'agenda en ligne
  • de communiquer avec les formateurs et les autres stagiaires via les forums de discussion
  • de participer à des activités de groupe (travail collaboratif, simulations professionnelles)
  • de déposer vos travaux pour correction,
  • de faire des quizz de révision,
  • de suivre votre progression grâce au module de suivi personnalisé,
  • et beaucoup d'autres activités pédagogiques en ligne (wiki, tchat, mail interne, cloud personnalisé inclus...)

Vous pouvez accéder à la plateforme en ligne à tout moment, elle ne ferme jamais !

Rythme

La progression pédagogique prévoit, pour chaque module, 4 phases :

  • La phase de découverte, en face à face, pendant laquelle le formateur présente les notions à acquérir et désigne les éléments de cours à travailler,
  • La phase d’apprentissage, pendant laquelle chaque participant travaille ses cours,
  • La phase d’entraînement, pendant laquelle le formateur fait travailler les participants sur des études de cas, des travaux pratiques, des mises en situation professionnelles en groupe ou individuellement,
  • La phase de validation, pendant laquelle les participants rédigent les mémoires et rapports présentés au jury lors de la certification, puis la certification elle-même,

Avant chaque cours, les participants doivent avoir lu et travaillé les cours, ressources et exercices fournis par le formateur pendant son cours et via la plateforme numérique de ressources.

Documents remis aux participants

Chaque participant reçoit les documents et informations suivants :

  • Le planning de la formation papier et par voie numérique,
  • Un livret de formation dans lequel est notée chaque évaluation, les compétences visées, ses modalités et ses résultats,
  • La convention de formation professionnelle (article L920-1 du code du travail)
  • Un plan individuel de formation indiquant
    • L’intitulé de la formation
    • L’intitulé du titre ou diplôme préparé
    • Les objectifs de la formation
    • Le niveau requis, les diplômes nécessaires, les connaissances et l’expérience demandées pour l’entrée en formation
    • La durée et les modalités de formation
    • Les modalités d’évaluation et de validation
    • Le ou les métiers, les compétences visés par la formation

Modalités de validation

Pour un candidat issu d’un parcours continu de formation

A l’issue d’un parcours continu de formation correspondant au titre visé, le candidat est évalué par un jury composé de professionnels, sur la base des éléments suivants :

  • une mise en situation professionnelle ou une présentation d’un projet réalisé en amont de la session, complétée par un entretien technique, un questionnaire professionnel, un questionnement à partir de production(s)
  • les résultats des évaluations passées en cours de formation ;
  • un dossier professionnel dans lequel le candidat a consigné les preuves de sa pratique professionnelle, complété d’annexes
  • un entretien final avec le jury.

Pour un candidat à la VAE

Le candidat constitue un dossier de demande de validation des acquis de son expérience professionnelle justifiant, en tant que salarié ou bénévole, d’une expérience professionnelle d’un an en rapport avec le titre visé.
Il reçoit, de l’unité départementale de la Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l'Emploi (DIRECCTE), une notification de recevabilité lui permettant de s’inscrire à une session titre.
Lors de cette session, le candidat est évalué par un jury de professionnels, sur la base des éléments suivants :

  • une mise en situation professionnelle ou une présentation d’un projet réalisé en amont de la session, complétée par un entretien technique, un questionnaire professionnel, un questionnement à partir de production(s),
  • un dossier professionnel dans lequel le candidat a consigné les preuves de sa pratique professionnelle, complété d’annexes,
  • un entretien final avec le jury.

Documents de validation

A l’issue de la formation, une attestation de présence et une attestation de compétences seront délivrées.
Un livret de certification est remis au candidat en réussite.
Ces deux documents sont délivrés par le représentant territorial compétent du ministère du Travail.

Cette formation peut être financée via les fonds de la formation professionnelle

Arrêté de spécialité du 22 octobre 2003 (JO modificatif du 21 décembre 2017)

Compétence

Par sa double expertise, pédagogique et technique, le formateur contribue au développement des compétences favorisant l'insertion sociale et professionnelle, l'accès à la qualification, la professionnalisation et l'accès ou le maintien dans l'emploi.
En concertation avec l'apprenant, il construit le parcours individuel et en planifie les étapes clés. Il assure le suivi des parcours et co-construit avec les apprenants les éventuels ajustements. Le formateur repère les difficultés et sécurise les parcours. Il utilise des techniques de remédiation, accompagne l'apprenant dans son projet d'insertion professionnelle et mobilise les acteurs relais internes ou externes, en réponse aux besoins des apprenants. Le formateur analyse régulièrement sa pratique afin de la faire évoluer.
Les apprenants sont les interlocuteurs principaux du formateur. Il travaille en équipe et entretient des relations avec l'environnement professionnel et institutionnel local.

Public

Toute personne disposant d’une expérience professionnelle dans un domaine spécifique désireuse de se reconvertir dans l’intervention en formation.

Pré-requis

Afin de suivre au mieux l’action de formation susvisée et obtenir la ou les qualifications auxquelles elle prépare, le client est informé qu’il est nécessaire de posséder, avant l’entrée en formation, le niveau de connaissance(s) suivant :

  • Titulaires d’un Baccalauréat ou d’un titre ou diplôme de niveau IV
  • Ou expérience professionnelle de trois ans
  • En communication orale et écrite : maîtrise du français (expression et compréhension).
  • En bureautique : utiliser un traitement de texte et une recherche internet.

Objectifs pédagogiques

A la fin de cette formation, le stagiaire sera capable de préparer et animer des actions de formation collectives en intégrant des environnements numériques.

Durée et dates

  • La durée est adaptée à chaque stagiaire
  • Les entrées sont permanentes.
  • Les sessions de validation ont lieu 4 fois par an :
    • Février
    • Mai
    • Juillet
    • Novembre

Programme

Module 3. Concevoir l'ingénierie et les outils d'individualisation des parcours en utilisant les technologies numériques, accueillir les apprenants en formation et co-construire leurs parcours
  • L’individualisation
  • Les différents outils numériques
Module 4. Former et accompagner les apprenants dans des parcours individualisés.
  • La posture d’accompagnement
  • Mobilisation d’un réseau pour l’insertion professionnelle
  • Modalités de formation

Lieu

La formation présentielle a lieu à Brignoles un jour par semaine (hors périodes de stages).

Modalités de formation

La formation peut se dérouler en semi-présentiel (1 jour par semaine en présentiel, les autres à distance). ou 100% à distance via notre plateforme de formation en ligne. Elle vous permet :

  • d'accéder aux contenus de cours en ligne (vidéos, animations, cours écrits),
  • de participer aux webconférences en direct
  • de télécharger les webconférences passées
  • d'organiser votre travail grâce à l'agenda en ligne
  • de communiquer avec les formateurs et les autres stagiaires via les forums de discussion
  • de participer à des activités de groupe (travail collaboratif, simulations professionnelles)
  • de déposer vos travaux pour correction,
  • de faire des quizz de révision,
  • de suivre votre progression grâce au module de suivi personnalisé,
  • et beaucoup d'autres activités pédagogiques en ligne (wiki, tchat, mail interne, cloud personnalisé inclus...)

Vous pouvez accéder à la plateforme en ligne à tout moment, elle ne ferme jamais !

Rythme

La progression pédagogique prévoit, pour chaque module, 4 phases :

  • La phase de découverte, en face à face, pendant laquelle le formateur présente les notions à acquérir et désigne les éléments de cours à travailler,
  • La phase d’apprentissage, pendant laquelle chaque participant travaille ses cours,
  • La phase d’entraînement, pendant laquelle le formateur fait travailler les participants sur des études de cas, des travaux pratiques, des mises en situation professionnelles en groupe ou individuellement,
  • La phase de validation, pendant laquelle les participants rédigent les mémoires et rapports présentés au jury lors de la certification, puis la certification elle-même,

Avant chaque cours, les participants doivent avoir lu et travaillé les cours, ressources et exercices fournis par le formateur pendant son cours et via la plateforme numérique de ressources.

Documents remis aux participants

Chaque participant reçoit les documents et informations suivants :

  • Le planning de la formation papier et par voie numérique,
  • Un livret de formation dans lequel est notée chaque évaluation, les compétences visées, ses modalités et ses résultats,
  • La convention de formation professionnelle (article L920-1 du code du travail)
  • Un plan individuel de formation indiquant
    • L’intitulé de la formation
    • L’intitulé du titre ou diplôme préparé
    • Les objectifs de la formation
    • Le niveau requis, les diplômes nécessaires, les connaissances et l’expérience demandées pour l’entrée en formation
    • La durée et les modalités de formation
    • Les modalités d’évaluation et de validation
    • Le ou les métiers, les compétences visés par la formation

Modalités de validation

Pour un candidat issu d’un parcours continu de formation

A l’issue d’un parcours continu de formation correspondant au titre visé, le candidat est évalué par un jury composé de professionnels, sur la base des éléments suivants :

  • une mise en situation professionnelle ou une présentation d’un projet réalisé en amont de la session, complétée par un entretien technique, un questionnaire professionnel, un questionnement à partir de production(s)
  • les résultats des évaluations passées en cours de formation ;
  • un dossier professionnel dans lequel le candidat a consigné les preuves de sa pratique professionnelle, complété d’annexes
  • un entretien final avec le jury.

Pour un candidat à la VAE

  • Le candidat constitue un dossier de demande de validation des acquis de son expérience professionnelle justifiant, en tant que salarié ou bénévole, d’une expérience professionnelle d’un an en rapport avec le titre visé.
    Il reçoit, de l’unité départementale de la Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l'Emploi (DIRECCTE), une notification de recevabilité lui permettant de s’inscrire à une session titre.
    Lors de cette session, le candidat est évalué par un jury de professionnels, sur la base des éléments suivants :
  • une mise en situation professionnelle ou une présentation d’un projet réalisé en amont de la session, complétée par un entretien technique, un questionnaire professionnel, un questionnement à partir de production(s),
  • un dossier professionnel dans lequel le candidat a consigné les preuves de sa pratique professionnelle, complété d’annexes,
  • un entretien final avec le jury.

Documents de validation

  • A l’issue de la formation, une attestation de présence et une attestation de compétences seront délivrées
  • Un livret de certification est remis au candidat en réussite
  • Ces deux documents sont délivrés par le représentant territorial compétent du ministère du Travail.

Code CPF : 235 770 – Code Répertoire Spécifique France Compétence : 2110

OBJECTIFS

Utiliser Windows, les logiciels Word, Excel, PowerPoint et/ou Outlook

PUBLIC 

Tout public désirant utiliser les logiciels bureautiques, du débutant au confirmé.

METHODES PEDAGOGIQUES 

  • Un questionnaire est avant le début de la session de formation afin d'adapter la formation aux participants inscrits.
  • Une mise en situation test est réalisée en début de formation pour confirmer le niveau des participants.
  • Ateliers de réflexion individuels et de groupes sur des cas concrets rencontrés en situation de travail.
  • La formation est proposée sur mesure :
  • Ateliers tutorés en présentiel ou à distance filmés retransmis en direct (publics en situation de handicap, professionnels en activités) pour vous accompagner dans l'acquisition des bases
  • La formation en ligne tutorée : accès aux ressources en ligne à votre rythme, 24h/24 et 365 jours /an et réponse à vos questions via les forums de discussion
  • Accompagnement du projet en ligne par le formateur : vidéoconférences, exercices et corrections accompagnés.

MODALITES PEDAGOGIQUES ET COÛT

Les entrées et sorties sont permanentes.
L'accès aux ressources est garanti pendant toute la durée de l'accompagnement.
Les ateliers en présentiel se déroulent à Brignoles.
Les prix concernent la formation à un logiciel. Prévoir un coût supplémentaire de 100€ par logiciel ou thématique supplémentaire.

  • Parcours débutant 3 logiciels: 51h sur 2 mois (24h sur Word + 24h sur Excel + 3h sur Internet et Outlook + accès aux ressources en ligne + inscription à la certification) – 1500€ TTC.
  • Parcours débutant 1 logiciel : 24h sur 1 mois (24h d’ateliers présentiels ou retransmis en direct pour les publics empêchés + accès aux ressources en ligne + inscription à la certification) – 800€TTC.
  • Parcours intermédiaire ou approfondissement 1 logiciel sur 1 mois : 24h (12h d'atelier présentiel ou retransmis en direct + 12h de formation en ligne + inscription à la certification) - 600€TTC.
  • Parcours révision sur 1 logiciel sur 1 mois : autoformation illimitée (Accès à un logiciel d’exercices + réponse aux questions sur les forums pour réviser avant de passer la certification + inscription à la certification) - 300€TTC.
  • Participation à un atelier à l’heure : 35€TTC/h (Les ateliers durent 3h) + inscription à la certification : 150€TTC.

Ateliers les mercredis, jeudis et vendredis après-midi.

FORMATEUR

Elizabeth Armao Méliet est Docteure en Sciences de l’Education qualifiée aux fonctions de Maître de Conférences des Universités, titulaire d’un Master 2 en Ingénierie de la formation et d’un Master 2 en Management, qualifiée qualité RPCFI.
Elle bénéficie d’une expérience de 15 ans de terrain dans le champ de la formation professionnelle.
Consultante en développement pédagogique, elle forme les agents territoriaux et les formateurs du CNFPT aux outils numériques.

PROGRAMME (au choix)

Excel

  • L’environnement de travail
  • La saisie des données
  • La gestion des classeurs et des feuilles
  • Les calculs
  • L’impression
  • La présentation des données
  • Les graphiques
  • Le travail collaboratif
  • L’exploitation des données

Word

  • L’environnement de travail et la gestion des documents
  • La saisie du texte
  • Les mises en valeur du texte
  • L’impression
  • Les mises en valeur avancées du texte
  • Les objets et les images
  • Les styles, les thèmes et les modèles
  • Les références dans un document
  • Le publipostage
  • Le travail collaboratif

Powerpoint

  • L’environnement de travail
  • Les présentations
  • Les diapositives
  • Le mode masque
  • Le texte sur les diapositives
  • La gestion des objets d’une présentation
  • La gestion des diaporamas

Internet / la messagerie Outlook et Gmail

  • Les principes d’internet
  • Les moteurs de recherche et les navigateurs
  • Sécuriser sa connexion
  • La messagerie webmail et locale
  • Les protocoles POP et IMAP
  • Les fonctionnalités principales d’Outlook
    • Les pièces jointes
    • Le carnet d’adresse
  • Configurer et utiliser Gmail
  • Les paramètres de confidentialité et de sécurité Gmail

MODALITES D’EVALUATION

  • Certification ENI sur poste informatique

Bilan de formation :

  • « à chaud » en fin de journée oralement (tour de table)
  • Trois mois après la réalisation de l’action de formation
  • Remise d'une attestation de fin de formation


Modules professionnalisants

Les modules professionnalisants que nous proposons sont designés pour les professionnels de la formation qui désirent faire évoluer leurs pratiques.

Cette formation peut être financée via les fonds de la formation professionnelle

Objectifs généraux

  • Comprendre et identifier les enjeux croisés de l’émergence des nouvelles technologies dans le rapport aux savoirs.
  • Développer sa propre culture numérique au service de relations pédagogiques et connaître de nouveaux outils numériques (espaces collaboratifs, SPOC, MOOC, …)
  • Savoir tenir compte des nouvelles attentes des « digital natives » et de la banalisation de l’usage des technologies numériques
  • Apprendre à mettre en œuvre une ingénierie pédagogique s’appuyant sur ces nouvelles technologies et à adapter sa stratégie pédagogique
  • Connaître les LMS (Learning Management Système) et choisir l’équipement adapté

Objectifs de résultats

  • Réaliser le diagnostic des ressources et des contraintes pour le projet
  • Construire un cahier des charges de développement de dispositif elearning
  • Choisir un outil de plateforme adapté aux compétences en administration en interne et aux publics d’apprenants

Public 

Professionnel-le-s dans le champ de la formation professionnelle

Méthodes pédagogiques

Un questionnaire est envoyé 15 jours avant le début de la session de formation afin d'adapter la formation aux participants inscrits

Une mise en situation test est réalisée en début de formation pour confirmer le niveau des participants :

  • Alternance de méthodes pédagogiques participatives et actives
  • Ateliers de réflexion individuels et de groupes sur des cas concrets rencontrés sur le terrain
  • Exposé de l’animateur et remise d’un support de cours
  • Evaluation continue des acquis

 Durée et modalités de formation

  • Module de 35 heures
  • Formation disponible à distance ou en semi présentiel

Programme

Les fondements de la pédagogie appliqués à la formation à distance

  • Le vocabulaire de la formation à distance et du e-learning
  • Les piliers de la formation à distance : s’informer, communiquer, s’organiser, apprendre, certifier
  • Les publics de la formation à distance
  • La galaxie de l’autoformation
  • Le triangle pédagogique et la médiation pédagogique
  • Les stratégies d’apprentissage et les principes de la multimodalité
  • Les acteurs de la formation à distance
  • Les 5 étapes de l’accompagnement en formation à distance : information, découverte, organisation, adaptation, validation

Les différents types d’intervention  en formation à distance

  • Les principes de l’intervention en formation à distance : rémunération
  • L’animation de forums en ligne
  • L’animation de conférences téléphoniques : préparation, outils, déroulement
  • L’animation de vidéoconférences : préparation, outils, déroulement
  • La rédaction de contenus en formation à distance
  • L’évaluation en formation à distance : outils, règlementation, problématiques

Les outils de la formation à distance

  • Les plateformes LMS
  • Les outils complémentaires

La méthodologie de projet en formation à distance

  • Approches méthodologiques : la méthode ADIE
  • La conception de contenus et les fournisseurs
  • La gestion et l’évaluation des apprentissages
  • Le management de la formation à distance : activités, équipe, technologies

Ateliers

  • Utilisation de la plateforme Chamilo et de ses outils
  • Création d’un manuel pdf
  • Création d’un quizz

Modalités d'évaluation

Les compétences seront validées par une mise en situation professionnelle

A l’issue de la formation, une attestation de présence et une attestation de compétences seront délivrées aux participants.

Public

Formation à destination des professionnels intervenant dans le cadre de la certification aux titres professionnels du Ministère du travail et de l’emploi désireux d’élaborer un dispositif de certification dans le respect du cahier des charge fixé par arrêté et contrôlé par la DIRECCTE.

  • Responsables de structures,
  • Responsables de formation,
  • Responsables pédagogiques,
  • Coordinateurs de formation,
  • Conseillers en formation,
  • Assistant(e) de formation.

Pré-requis

Afin de suivre au mieux l’action de formation susvisée et obtenir la ou les qualifications auxquelles elle prépare, le client est informé qu’il est nécessaire de posséder, avant l’entrée en formation, le niveau de connaissance(s) suivant :

  • Connaissances en pédagogie et ingénierie de la formation
  • En communication orale et écrite : maîtrise du français (expression et compréhension).
  • En bureautique : utiliser un traitement de texte et une recherche internet.

Objectifs pédagogiques

A la fin de cette formation, le stagiaire sera capable de construire et de coordonner la certification d’un titre du Ministère de l’Emploi dans le respect du cahier des charges.

Durée

La formation dure 21h sur 3 jours.

Programme

Les acteurs et leur rôle

  • La politique du titre : le Ministère, la DIRECCTE, la plateforme VALCE
  • Le formateur : sa posture, son rôle,
  • Le jury : sa posture, son rôle, sa rémunération
  • Le responsable de session : sa posture, son rôle

Le référentiel d’activité

  • Structure d’un référentiel d’activité et principes
  • Les activités et les compétences

Le référentiel de certification

  • La formulation des objectifs pédagogiques
  • Les compétences et leur évaluation
  • Les situations de certification

Le cahier des charges de certification

  • Les exigences en termes d’organisation
  • Coordination de la certification dans le respect de la règlementation et du référentiel de certification
  • Les certificats de compétences professionnelles
  • La VAE
  • La certification partielle ou totale

Application et évaluation

  • Construction du cahier des charges
  • Evaluation – mise en situation de coordination
  • Questionnaire de satisfaction
  • Bilan

Modalités de formation

La progression pédagogique prévoit, pour chaque module, 4 phases :

  1. La phase de découverte, en face à face, pendant laquelle le formateur présente les notions à acquérir et désigne les éléments de cours à travailler,
  2. La phase d’apprentissage, pendant laquelle chaque participant travaille ses cours,
  3. La phase d’entraînement, pendant laquelle le formateur fait travailler les participants sur des études de cas, des travaux pratiques, des mises en situation professionnelles en groupe ou individuellement,
  4. La phase de validation, pendant laquelle les participants réalisent les activités de validation : quiz, mises en situation, compte-rendus, études de cas...

Documents remis aux participants

Chaque participant reçoit les documents et informations suivants :

  • Le planning de la formation papier et par voie numérique,
  • La convention de formation professionnelle (article L920-1 du code du travail)
  • Le programme de formation
  • Les contenus pédagogiques via la plateforme de formation en ligne

Modalités de validation

Les compétences seront validées par une mise en situation professionnelle

A l’issue de la formation, une attestation de présence et une attestation de compétences seront délivrées aux participants.

Objectifs généraux

  • Comprendre et identifier les enjeux croisés de l’émergence des nouvelles technologies dans le rapport aux savoirs.
  • Développer sa propre culture numérique au service de relations pédagogiques et connaître de nouveaux outils numériques (espaces collaboratifs, SPOC, MOOC, …)
  • Savoir tenir compte des nouvelles attentes des « digital natives » et de la banalisation de l’usage des technologies numériques
  • Apprendre à mettre en œuvre une ingénierie pédagogique s’appuyant sur ces nouvelles technologies et à adapter sa stratégie pédagogique
  • Connaître les LMS (Learning Management Système) et choisir l’équipement adapté

Objectifs de résultats

  • Réaliser le diagnostic des ressources et des contraintes pour le projet
  • Construire un cahier des charges de développement de dispositif elearning
  • Choisir un outil de plateforme adapté aux compétences en administration en interne et aux publics d’apprenants

Public

Professionnel-le-s dans le champ de la formation professionnelle.

Méthodes pédagogiques

Un questionnaire est envoyé 15 jours avant le début de la session de formation afin d'adapter la formation aux participants inscrits

Une mise en situation test est réalisée en début de formation pour confirmer le niveau des participants :

  • Alternance de méthodes pédagogiques participatives et actives
  • Ateliers de réflexion individuels et de groupes sur des cas concrets rencontrés sur le terrain
  • Exposé de l’animateur et remise d’un support de cours
  • Evaluation continue des acquis

Durée et modalités de formation

  • Module de 21 heures
  • Horaires : 9h – 12h30 / 13h30 – 17h
  • Formation disponible en présentiel ou à distance

Programme

Les fondements de la pédagogie appliqués à la formation à distance

  • Le vocabulaire de la formation à distance et du e-learning
  • Les piliers de la formation à distance : s’informer, communiquer, s’organiser, apprendre, certifier
  • Les publics de la formation à distance
  • Les stratégies d’apprentissage et les principes de la multimodalité
  • Les acteurs de la formation à distance
  • Les 5 étapes de l’accompagnement en formation à distance : information, découverte, organisation, adaptation, validation

Les différents types d’intervention  en formation à distance

  • Les principes de l’intervention en formation à distance : rémunération
  • L’animation de forums en ligne
  • L’animation de conférences téléphoniques : préparation, outils, déroulement
  • L’animation de vidéoconférences : préparation, outils, déroulement
  • La rédaction de contenus en formation à distance
  • L’évaluation en formation à distance : outils, règlementation, problématiques

La valorisation des dispositifs de formation à distance

  • La réglementation
  • Les acteurs et leurs rôles
  • Les arguments
  • Les publics de la formation à distance
  • Le dossier de financement : particularités

Ateliers

  • Rédaction d’un dossier de financement
  • Entretiens d’accueil et d’inscription
  • Réalisation du schéma de vente

Modalités d'évaluation

Les compétences seront validées par une mise en situation professionnelle

A l’issue de la formation, une attestation de présence et une attestation de compétences seront délivrées aux participants.

Public

Formateurs professionnels d’adultes qui désirent compléter leurs compétences en animant des séances de formation à distance.

Pré-requis

Expérience professionnelle d’au moins un an en tant que formateur ou connaissances de base de la pédagogie et de l’intervention en formation.

Objectifs pédagogiques

Animer une séance de formation à distance :

  • Maîtriser les fondements de l’intervention à distance
  • Préparer et animer une séance de formation à distance
  • Utiliser les outils pédagogiques de la formation à distance

Modalités de formation

  • 21h sur trois jours.
  • En semi-présentiel et à distance
  • Présentation des éléments théoriques à partir de cas pratiques.
  • Présentation des différents types d’intervention par des mises en situation : modalités d’interaction selon les situations (types de demandes sur les forums et modalités d’intervention),
  • Mises en situation en fonction du projet de l’apprenant sur les outils de développement.
  • Évaluation : rédaction du cahier des charges d’un module de formation et de ses modalités et animation d’une séance de 15mn avec un outil de formation à distance choisi par le stagiaire.

Contenus

Les fondements de la pédagogie appliqués à la formation à distance

  • Le vocabulaire de la formation à distance et du e-learning
  • Les piliers de la formation à distance : s’informer, communiquer, s’organiser, apprendre, certifier
  • Les publics de la formation à distance et le processus d’individualisation
  • La galaxie de l’autoformation : éducative, intégrale, existentielle, sociale, cognitive
  • Le triangle pédagogique et la médiation pédagogique
  • Les stratégies d’apprentissage en formation à distance et les principes de la multimodalité
  • Les acteurs de la formation à distance
  • Les 5 étapes de l’accompagnement en formation à distance : information, découverte, organisation, adaptation, validation

Les différents types d’intervention

  • Les principes de l’intervention en formation à distance : rémunération
  • L’animation de forums en ligne
  • L’animation de conférences téléphoniques : préparation, outils, déroulement
  • L’animation de vidéoconférences : préparation, outils, déroulement
  • La rédaction de contenus en formation à distance
  • L’évaluation en formation à distance : outils, règlementation, problématiques

Les outils de la formation à distance

  • Les outils complémentaires : webinaires, Articulate, conférences téléphoniques, ScreenR,

Évaluation


Un accompagnement pédagogique réaliste

Parce que nous sommes avant tout des formateurs, nous vous proposons un accompagnement sur mesure qui mobilise les outils numériques avec pertinence et modération.

  • Un questionnaire de positionnement est soumis au stagiaire en début de formation afin de fixer les objectifs à atteindre et personnaliser l’intervention.
  • Les outils de formation (plateforme en ligne) restent ouverts au stagiaire pendant trois mois après la formation.
  • Un suivi téléphonique est réalisé suite à la formation afin d’évaluer l’avancement du projet du stagiaire et les éventuels compléments requis.
  • Un questionnaire d’évaluation est soumis au stagiaire à la fin de la formation afin de recueillir les informations nécessaires à l’amélioration et à l’adaptation du dispositif et d’évaluer les acquis réalisés dans le cadre de la formation.
  • Une attestation de formation est remis au stagiaire en fin de stage.

Chaque formation est individualisée : nous proposons de véritables parcours adaptés au projet professionnel des candidats, à leur profil, aux diplômes et expériences acquis.es : spécialités métiers, allègements ou renforcements du programme, adaptation des conditions de stage et des horaires de formation, modalités de formation présentielles ou à distance...
L'accompagnement est contractualisé dès le démarrage de la session et réalisé en 10 étapes par un même référent pédagogique.
Face aux "supermarchés" de la formation, France Orientation Conseil se positionne comme un artisan qui façonne ses formations avec et pour ses apprenants. Pour cette raison, et pour consacrer le temps nécessaire à chacun, un référent ne suit que des groupes de 15 apprenants chacun.

 

 

Des formations éligibles à :